Le FRAPRU prend d'assaut le siège social de Bombardier

Peu avant 11 h, les policiers ont expulsé... (PHOTO DAVID BOILY, LA PRESSE)

Agrandir

Peu avant 11 h, les policiers ont expulsé de force les occupants du siège social de la compagnie.

PHOTO DAVID BOILY, LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Des sympathisants du Front d'action populaire en réaménagement urbain (FRAPRU) ont envahi le hall d'entrée du siège social de Bombardier mercredi matin afin de réclamer une augmentation du financement gouvernemental pour le logement social et de faire le lien avec l'aide financière accordée par Québec au géant du transport.

« Si le gouvernement Couillard est capable d'investir 1,3 milliard dans une compagnie qui annonce simultanément la perte de 2400 emplois, pourquoi ne pourrait-il pas poursuivre et augmenter le financement du logement social? » a demandé François Saillant, coordonnateur de l'organisme.

Le FRAPRU s'inquiète pour l'avenir du programme Accès Logis, qui vise la réalisation de logements sociaux et communautaires pour les ménages à revenu faible ou modeste, ainsi que pour des clientèles qui ont des besoins particuliers en habitation. Dans le budget de mars 2015, le gouvernement a réduit le nombre de logements financés.

Le FRAPRU cite des statistiques officielles selon lesquelles 270 000 ménages locataires ont des besoins pressants en matière de logement au Québec, dont 168 000 dans la région métropolitaine de Montréal seulement.

Peu avant 11 h, les policiers ont expulsé de force les occupants du siège social de la compagnie.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer