L'objectif de 10 000 réfugiés syriens en 2015 n'est pas garanti

Le ministre de l'Immigration du Canada, John McCallum,... (Photo Fred Chartrand, PC)

Agrandir

Le ministre de l'Immigration du Canada, John McCallum, a fait le point sur le dossier des réfugiés syriens, mercredi.

Photo Fred Chartrand, PC

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
Ottawa

Le gouvernement du Canada s'applique toujours à atteindre son objectif d'accueillir 10 000 réfugiés syriens d'ici la fin de 2015, mais ne peut garantir qu'il y arrivera.

Le ministre de l'Immigration du Canada, John McCallum, a déclaré, mercredi matin lors d'une annonce officielle à Ottawa, que le gouvernement aura cependant identifié les 10 000 réfugiés attendus en sol canadien dans les mois à venir.

Il ne peut toutefois dire quand ils arriveront exactement.

Selon M. McCallum, ce délai est dû aux conditions météorologiques peu propices au vol, au fait que les réfugiés veulent avoir le temps de dire au revoir à leurs amis et à leur famille, et à d'autres circonstances hors du contrôle du gouvernement.

Il y a «de bonnes chances» que 10 000 réfugiés aient atterri d'ici la fin de l'année, mais avec seulement huit jours à faire en 2015, le ministre ne peut garantir l'arrivée de quelque 8000 personnes.

Faisant le point sur le dossier des réfugiés syriens, le ministre McCallum a assuré que le gouvernement s'attendait toujours à atteindre l'objectif fixé de 25 000 pour la fin février.

«Nous remuons ciel et terre pour les faire arriver le plus vite que l'on peut, mais d'une manière correcte et appropriée, qui tient compte des questions médicales et de sécurité, entre autres», a-t-il expliqué.

«Nous gardons notre objectif de 10 000 d'ici la fin de l'année, mais il y a des défis et il est moins possible de garantir cette cible que celle de 25 000», a-t-il dit, ajoutant que le gouvernement continuait de travailler très fort pour réaliser ses objectifs.

Durant la campagne électorale, les libéraux avaient promis de faire venir 25 000 réfugiés du conflit syrien d'ici la fin de l'an 2015, un nombre plus élevé que ceux du Nouveau Parti démocratique (NPD) et du Parti conservateur combinés.

En novembre, les libéraux ont modifié cet engagement, repoussant l'échéance à février 2016, mais promettant tout de même l'accueil de 10 000 Syriens avant la fin de 2015.

Depuis le 4 novembre, 1869 réfugiés sont arrivés au Canada. Cinq autres vols sont attendus d'ici le 31 décembre. Le gouvernement a la capacité d'effectuer jusqu'à cinq vols par jour.

Les ministres Weil et Moreau font le point

Au Québec, la ministre de l'Immigration Kathleen Weil et le ministre de la Sécurité publique Pierre Moreau ont réitéré que le gouvernement avait pour «objectif» d'accueillir 3650 réfugiés en 2015, même si seulement 1376 d'entre eux sont arrivés jusqu'à maintenant à quelques jours de la fin de l'année.

Lors d'une conférence de presse à Montréal, les ministres ont affirmé que des vols s'ajouteraient dans les prochains jours, mais ils ont souligné l'importance de «bien accueillir» les gens, d'abord et avant tout.

«Le Québec ne sera pas fermé le 2 janvier, on va continuer d'opérer. Si ce n'est pas le 2, ce sera le 3, si ce n'est pas le 3, ce sera le 4. L'important, ce n'est pas de dire »à telle date, à telle heure il y en aura tant«», a indiqué le ministre Moreau, assurant que la province avait la «capacité logistique» d'accueillir tout ce monde.

Un autre avion transportant 298 réfugiés provenant de Beyrouth, au Liban, atterrira d'ailleurs mercredi soir à Montréal. Parmi eux, 294 seront installés au Québec, et quatre se dirigeront vers l'Alberta. Ils sont tous parrainés par le privé.

Dans les 294 qui resteront au Québec, 195 iront à Montréal, 80 à Laval, 18 à Sherbrooke et un à Longueuil.

Depuis le début de l'année, 73 pour cent des réfugiés syriens accueillis au Québec ont été réinstallés à Montréal, alors que 25 pour cent sont allés à Laval. Huit pour cent habitent maintenant à Sherbrooke, et le reste s'est dispersé à Longueuil, Saint-Jérôme et Québec, notamment.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer