Front commun : six journées de grèves rotatives au menu

Le front commun syndical des employés de l'État demandera à ses membres de lui... (Imacom, Jocelyn Riendeau)

Agrandir

Imacom, Jocelyn Riendeau

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Le front commun syndical des employés de l'État demandera à ses membres de lui donner le mandat de déclencher six journées de grèves rotatives si les négociations avec le gouvernement s'enlisent cet automne.

Des sources syndicales ont confirmé l'information à La Presse jeudi. Le front commun fera une annonce à ce sujet vendredi.

Le mandat de grève doit être voté par chaque syndicat en assemblée générale.

Le front commun prépare le terrain à la grève depuis le printemps. Il a déjà demandé la médiation et prévu les dispositions liées aux services essentiels, passage obligé pour obtenir le droit de déclencher la grève.

Le front commun regroupe 400 000 des 550 000 employés de l'État dont les conventions collectives sont maintenant échues. Il réunit la CSN, la FTQ, la CSQ, le SFPQ et l'APTS.

De son côté, la Fédération autonome de l'enseignement (FAE) annoncera prochainement à quel moment il déclenchera les trois journées de grève déjà votées par ses membres.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer