Trois Ontariennes accusées d'agression à coups de bouteille de champagne

Trois Ontariennes ont été arrêtées relativement à une agression à coups de... (Photo Digital/Thinkstock)

Agrandir

Photo Digital/Thinkstock

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

La Presse Canadienne
NEW YORK

Trois Ontariennes ont été arrêtées relativement à une agression à coups de bouteille et de coupes de champagne survenue dans la nuit de dimanche dans un hôtel haut de gamme de New York.

Selon la police, une femme a été agressée au visage lors d'une fête dans l'hôtel W, près de Times Square.

La police indique qu'il a fallu 36 points de suture pour soigner la victime, qui a reconnu les suspects en les croisant à nouveau dans l'hôtel le lendemain matin.

Les trois femmes ont été aussitôt arrêtées et font face à des accusations de voies de fait, d'agression en bande et de possession d'arme.

Les suspects sont Monique Boakye-Yiadom, 35 ans, Aleesha Williams, 26 ans, et Amy Walker, 30 ans.

On n'a pas pu savoir si elles étaient représentées par des avocats, qui auraient pu commenter.

Un porte-parole de la chaîne d'hôtels Starwood n'a pas voulu commenter une affaire qui est l'objet d'une enquête policière.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer