Recensement en 2016: pas de nouvelles questions ajoutées

Statistique Canada et d'autres organismes avaient évoqué la... (PHOTO SEAN KILPATRICK, ARCHIVES PC)

Agrandir

Statistique Canada et d'autres organismes avaient évoqué la possibilité que le formulaire court puisse être allongé pour bonifier la qualité des données dans les sections les plus importantes du recensement.

PHOTO SEAN KILPATRICK, ARCHIVES PC

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
OTTAWA

Le gouvernement conservateur n'a pas ajouté de nouvelles questions au formulaire court du recensement qui sera mené à travers le pays en 2016. Les Canadiens répondront donc aux mêmes questions qu'en 2011.

Statistique Canada et d'autres organismes avaient évoqué la possibilité que le formulaire court puisse être allongé pour bonifier la qualité des données dans les sections les plus importantes du recensement.

Un total de 97,1 % des Canadiens ont rempli la version courte et obligatoire du recensement en 2011 alors que 68,9 % d'entre eux ont pris le temps de répondre au questionnaire plus long - l'Enquête nationale auprès des ménages -, qui est maintenant facultatif.

C'est le gouvernement fédéral qui a le dernier mot sur la sélection des questions dans les versions courte et longue du recensement.

En 2010, les conservateurs avaient abrogé une section de la loi qui forçait les Canadiens à remplir le questionnaire long, sans quoi ils étaient passibles d'une peine de prison ou d'une amende.

Au dernier recensement, des organisations représentant des minorités linguistiques avaient amené le gouvernement à inclure des questions sur la langue parlée à la maison dans le formulaire court.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer