Port du niqab: les Canadiens d'accord avec Harper

Le premier ministre Stephen Harper a décrit le... (PHOTO ARCHIVES LA PRESSE CANADIENNE)

Agrandir

Le premier ministre Stephen Harper a décrit le port du voile intégral il y a deux semaines comme étant «une pratique [...] qui est franchement enracinée dans une culture qui est anti-femmes». Ces propos ont soulevé une certaine controverse.

PHOTO ARCHIVES LA PRESSE CANADIENNE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(OTTAWA) Les deux tiers des Canadiens croient que la foi musulmane est en «quelque sorte» misogyne, selon un nouveau sondage de la firme Abacus Data. Les répondants se rangent aussi du côté du gouvernement Harper dans le débat sur le port du niqab aux cérémonies de prestation de serment et la plupart préféreraient carrément ne pas le voir dans les lieux publics... Mais le coup de sonde dénote tout de même une certaine ambivalence dans ce débat qui prend de l'ampleur dans le reste du Canada.

Misogynie

Le premier ministre Stephen Harper a décrit le port du voile intégral il y a deux semaines comme étant «une pratique [...] qui est franchement enracinée dans une culture qui est anti-femmes». Ces propos ont soulevé une certaine controverse, mais la vaste majorité des Canadiens semble partager son point de vue: 64% des répondants se sont dits d'accord avec l'affirmation: «Je crois que la foi musulmane est en quelque sorte anti-femmes.»

Prestation de serment

Ces propos du premier ministre s'inscrivent dans le cadre du débat sur le port du niqab aux cérémonies de prestation de serment des nouveaux citoyens. Il y a quelques semaines, à Victoriaville, M. Harper a annoncé son intention de continuer à défendre devant les tribunaux l'interdiction de se couvrir le visage au cours de ces évènements symboliques. Le NPD et le Parti libéral ont dénoncé cette position. Mais la population semble appuyer le gouvernement: 61% des répondants croient que les femmes devraient être obligées de se découvrir le visage lorsqu'elles prêtent leur serment de citoyenneté; 59% jugent qu'Ottawa doit contester la décision de la Cour fédérale, qui a donné gain de cause à une femme qui souhaitait garder son voile.

Québécois et conservateurs

Cette position du gouvernement de Stephen Harper est particulièrement populaire au Québec et chez les conservateurs: 80% des Québécois estiment que les femmes doivent prêter serment à visage découvert; 77% sont d'accord avec la décision de contester la décision de la Cour fédérale.

Environ les deux tiers des électeurs conservateurs du Canada approuvent ces deux décisions.

Ambivalence

Les résultats du coup de sonde dénotent néanmoins une certaine ambivalence. Par exemple: 56% des répondants disent qu'ils préféreraient ne pas voir de femmes porter le niqab dans des lieux publics, mais 64% jugent que ce n'est pas leur rôle de dire aux autres comment s'habiller; 62% des Canadiens conviennent que plusieurs religions peuvent être décrites comme misogynes - à peu près le même pourcentage qu'à l'égard de la foi musulmane ; 58% des répondants croient enfin que les politiciens devraient éviter de faire des commentaires sur des pratiques religieuses...

«Les résultats démontrent que cet enjeu est complexe et que plusieurs Canadiens ont des sentiments partagés: d'un côté, ils sont mal à l'aise face au niqab, mais en même temps, ils sont réticents à l'idée d'imposer leurs vues à d'autres personnes», affirme Bruce Anderson, président de la firme de sondage Abacus Data.

Méthodologie: Le sondage a été mené en ligne auprès de 1000 Canadiens entre le 20 et le 22 mars. La marge d'erreur pour des échantillonnages probabilistes de cette taille est de plus ou moins 3,1% 19 fois sur 20 (pour le Québec: 250 répondants, soit une marge de plus ou moins 6%).

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer