Gaspésie: aide financière pour les sinistrés du 5 juillet

Le parc Alphonse-Couturier, au centre du village de... (Photo collaboration spéciale Johanne Fournier)

Agrandir

Le parc Alphonse-Couturier, au centre du village de Marsoui, est submergé.

Photo collaboration spéciale Johanne Fournier

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

La Presse Canadienne
QUÉBEC

Les Gaspésiens qui ont été touchés par les intempéries survenues samedi dernier pourront se prévaloir d'un programme de soutien du gouvernement du Québec.

La ministre de la Sécurité publique, Lise Thériault, a annoncé mardi que les sinistrés allaient pouvoir bénéficier du «Programme général d'aide financière lors de sinistres réels ou imminents».

Ce programme concerne les municipalités, citoyens, entreprises et organismes établis qui ont été affectés par les pluies abondantes et des vents violents survenus au cours de cette journée.

Il constitue une aide de dernier recours, notamment pour certains dommages subis par les résidences principales et les infrastructures municipales qui ne peuvent être couverts par une assurance.

De plus, ce programme couvre les dépenses additionnelles aux dépenses courantes, déboursées par les municipalités, pour le déploiement de mesures préventives temporaires, de mesures d'intervention ou de mesures de rétablissement.

La ministre a assuré que le programme sera mis en oeuvre dans les plus brefs délais et qu'aucun effort ne sera ménagé pour épauler les concitoyens durement éprouvés.

L'aide financière est proposée à 11 municipalités de la région qui ont été touchées par des pluies abondantes et des vents violents.

Il s'agit des municipalités de Caplan, Carleton-sur-Mer, Grande-Vallée, La Martre, Marsoui, Mont-Saint-Pierre, New Carlisle, New Richmond, Rivière-à-Claude, Saint-Maxime-du-Mont-Louis et Saint-Siméon.

Maritimes: des dizaines de milliers de foyers toujours privés d'électricité

Des dizaines de milliers de résidants des Maritimes étaient toujours sans courant, mardi, privés de ce service depuis le passage de la tempête tropicale Arthur trois jours plus tôt.

Le Nouveau-Brunswick a été le plus durement touché, comptant près de 62 000 foyers toujours sans électricité en début d'après-midi mardi. Plus de la moitié de ces pannes affectaient la région de Fredericton.

La porte-parole d'Énergie Nouveau-Brunswick, Meghan Gerrish, a indiqué que 230 travailleurs, dont certains en provenance du Québec et du Maine, tentaient de réparer les dommages.

Mme Gerrish a dit espérer que la majorité des clients retrouveront l'électricité mercredi, mais elle croit que certains devront sans doute attendre la fin de semaine.

Les équipes de travail ciblent les secteurs posant des risques pour la sécurité ou la santé de leurs habitants, notamment chez les clients ayant besoin de distributeur d'oxygène.

Plus de 250 000 foyers ont été privés d'électricité à la suite du passage d'Arthur dans l'est du pays. En Nouvelle-Écosse, près de 13 000 clients étaient toujours sans courant mardi après-midi. Nova Scotia Power dit espérer rendre le courant à ses abonnés de l'est et du centre de la province d'ici jeudi. Ceux de l'ouest pourraient devoir attendre jusqu'à vendredi.




publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer