Famille disparue à Calgary: un homme arrêté puis relâché

Des policiers participent aux fouilles dans un champ... (PHOTO JEFF MCINTOSH, PC)

Agrandir

Des policiers participent aux fouilles dans un champ à Airdrie, dimanche.

PHOTO JEFF MCINTOSH, PC

Les autorités policières ont relâché dimanche un homme considéré comme une «personne d'intérêt» dans l'affaire entourant la mystérieuse disparition de Nathan O'Brien et de ses grand-parents dans la région de Calgary, en Alberta.

Cela fait une semaine que les parents du jeune garçon de cinq ans sont sans nouvelle de leur fils. Les recherches afin de retrouver les trois individus portés disparus doivent se poursuivre aujourd'hui sur un immense terrain qui serait lié à l'homme qui a été interpellé puis relâché par les enquêteurs.

«Puisqu'aucune accusation n'a toujours été déposée dans cette affaire, l'identité de la personne ne sera par divulgué pour l'instant, ainsi que toute autre information pouvant l'identifier», a brièvement affirmé le Service de police de la Ville de Calgary par voie de communiqué.

Les enquêteurs ont annoncé vendredi dernier qu'ils recherchaient le conducteur d'un camion Ford F-150 de couleur verte, aperçu dans le quartier où le jeune Nathan et ses grand-parents, Alvin et Kathy Liknes, ont été vus pour la dernière fois.

Ils ont rapidement reçu une information selon laquelle le camion était stationné dans la municipalité d'Airdrie, une banlieue au nord-est de Calgary. Il n'est cependant pas établi pour l'instant si le véhicule, la propriété, le terrain et l'homme qui a été questionné sont effectivement liés à cette affaire.

Selon le Calgary Herald, une proche de l'homme en question vivrait une relation avec un membre de la famille Liknes. L'homme aurait quant à lui déjà été à la barre d'un laboratoire de drogues sur le site qui est aujourd'hui fouillé par les policiers, selon les informations qu'a publiées le quotidien en début de soirée, dimanche.   

Retour sur un cauchemar

Le vendredi 27 juin, Alvin et Kathy Liknes, les grand-parents du jeune Nathan, organisent une vente de garage pour le week-end en prévision d'un déménagement imminent à Edmonton.

Le dimanche soir, Jennifer O'Brien, la mère du jeune garçon, permet à son fils de rester dormir au domicile de ses grand-parents. Ce n'est que le lendemain, lorsqu'elle revient le chercher, qu'elle remarque que son enfant et les deux adultes ne sont plus à la maison.

Alertés, les policiers ont déclenché une alerte Amber dans les heures qui ont suivi. 

« Nathan, tu es notre superhéros et nous allons te ramener à la maison très bientôt », a dit mercredi dernier lors d'un point de presse le père du jeune Nathan, Rod O'Brien.

«À quiconque serait avec Nathan, écoutez votre coeur et laissez notre petit ange dans un endroit où il peut être secouru et ramené auprès de ses frères et de sa famille. Au grand public, notre fils et notre famille pourraient être n'importe où à l'heure où il est. Si vous avez des informations, contactez la police», a par la suite dit sa mère Jennifer, selon ce qu'a rapporté CBC News.

Deux jours plus tard, les policiers ont trouvé du sang à l'intérieur de la résidence des grand-parents, confirmant du même coup qu'un «violent incident» s'y était déroulé.

Pour l'instant, l'alerte Amber est toujours active et l'enquête se poursuit.




Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer