Chute de cylindres radioactifs à Halifax: les activités reprendront samedi

Les quatre cylindres d'acier contenant de l'hexafluorure d'uranium... (Photo d'archives La Presse)

Agrandir

Les quatre cylindres d'acier contenant de l'hexafluorure d'uranium granulé sont tombés jeudi vers 22 h, déclenchant une courte alerte aux radiations au terminal Ceres du port de conteneurs de Fairview Cove.

Photo d'archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Aly Thomson, Keith Doucette
La Presse Canadienne
HALIFAX, N.-É.

Les responsables du service des incendies de Halifax estiment que les activités pourront reprendre normalement samedi matin dans le port où des cylindres contenant une matière radioactive ont effectué une chute de six mètres lors de leur déchargement d'un navire, jeudi soir.

Les quatre cylindres d'acier contenant de l'hexafluorure d'uranium granulé sont tombés jeudi vers 22 h, déclenchant une courte alerte aux radiations au terminal Ceres du port de conteneurs de Fairview Cove, dans le nord de la ville.

Les pompiers ont déterminé qu'il n'y avait pas eu de fuite radioactive quand les cylindres de 4,5 tonnes recouverts de béton sont tombés d'une palette alors qu'ils étaient déchargés d'un navire. Ils sont tombés dans une zone confinée du bateau.

Le chef du service des incendies de Halifax, Phil McNulty, a expliqué que l'un des bras du monte-charge avait subi une défaillance et projeté les cylindres sur d'autres conteneurs à bord du navire. Personne n'a été blessé ni contaminé lors de l'incident.

La substance granuleuse est restée à l'intérieur des cylindres, a précisé M. McNulty.

Le commandant du district, Peter Andrews, a indiqué qu'une zone d'évacuation d'environ 150 mètres avait été établie dans le port et qu'elle resterait en vigueur jusqu'à ce qu'un expert recruté par RSB Logistics, l'entreprise canadienne responsable du transport du produit, ait terminé son examen des lieux pour confirmer qu'aucun cylindre n'a été endommagé.

Selon M. Andrews, cette inspection devrait être achevée samedi matin et les activités habituelles devraient alors reprendre dans le port.

Les cylindres seront placés sur un camion et poursuivront leur route vers Columbia, en Caroline du Sud.

La société URENCO a précisé que les cylindres provenaient de ses installations d'enrichissement au Royaume-Uni.

L'hexafluorure d'uranium est un composé chimique utilisé dans le processus d'enrichissement d'uranium. Le site Internet d'URENCO précise que l'entreprise fournit des services d'enrichissement de combustible nucléaire utilisé pour produire de l'électricité.




publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer