Tsunami au Japon: le nettoyage s'organise en Colombie-Britannique

Une moto s'est retrouvée à 6400 km de... (Photo archives La Presse Canadienne)

Agrandir

Une moto s'est retrouvée à 6400 km de son lieu d'origine après le tsunami de 2011.

Photo archives La Presse Canadienne

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

La Presse Canadienne

Les municipalités côtières de la Colombie-Britannique s'organisent afin de ramasser les débris du tsunami qui a dévasté le Japon en mars 2011.

Pendant deux ans, quelque cinq millions de tonnes de débris qui ont été emportés du Japon ont flotté sur l'océan Pacifique, dont certains l'ont traversé jusqu'en Colombie-Britannique. Cependant, les autorités fédérales et provinciales constatent que la quantité de débris ayant échoué sur les côtes canadiennes a été moindre que prévu.

Le gouvernement du Japon a versé 1 million de dollars pour aider au nettoyage des côtes canadiennes. Celui de la Colombie-Britannique s'apprête à contribuer à son tour.

Environnement Canada signale que l'argent fourni par le Japon servira surtout à l'enlèvement des plus gros débris et à l'aide aux communautés côtières les plus affectées.

D'autre part, aucune trace de radioactivité n'a été décelée dans les débris dont certains provenaient de la centrale nucléaire de Fukushima, détruite par le tsunami.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

la boite:1600127:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer