Blasphème: une Pakistanaise se serait réfugiée au Canada

Un exemplaire du Coran... (Photo: Robert Skinner, La Presse)

Agrandir

Un exemplaire du Coran

Photo: Robert Skinner, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Associated Press

Une jeune Pakistanaise de confession chrétienne, accusée de blasphème dans son pays, a été forcée d'immigrer au Canada pour des raisons de sécurité, a indiqué samedi son avocat.

Tahir Naveed Chaudhry a expliqué que la jeune fille avait quitté le Pakistan avec ses parents, ses trois soeurs et un frère le 14 mars.

Elle aurait fait l'objet de menaces de mort, selon Tahir Mehmood Ashfari, un leader religieux musulman l'ayant défendu. Il a ajouté qu'elle avait dû déménager à de nombreuses reprises.

Citoyenneté et Immigration Canada a déclaré ne pas pouvoir confirmer la présence au pays de la jeune fille pour des raisons de sécurité.

Elle a été arrêtée en août à Islamabad après avoir été accusée par un imam d'avoir brûlé un exemplaire du Coran.

L'homme a par la suite été accusé de fabrication de preuve et la jeune fille a été acquittée.

L'affaire avait attiré l'attention de la communauté internationale sur la dureté des lois pakistanaises sur le blasphème, notamment en raison du jeune âge de la fille et des doutes sur ses capacités intellectuelles.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

la boite:1600127:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer