Chantiers routiers: les limites de vitesse peu respectées

La Sûreté du Québec distribue annuellement plus de... (Photo Alain Roberge, archives La Presse)

Agrandir

La Sûreté du Québec distribue annuellement plus de 10 000 contraventions pour excès de vitesse aux abords de chantiers.

Photo Alain Roberge, archives La Presse

Partager

Bruno Bisson
La Presse

La majorité des automobilistes du Québec ne respecte pas les limitations de vitesse aux abords des chantiers routiers, même s'ils sont conscients des risques élevés d'accident et des fortes amendes auxquelles ils s'exposent s'ils roulent trop vite dans les zones «orange».

Dans un sondage SOM réalisé pour le ministère des Transports du Québec (MTQ) en novembre dernier, 56% des répondants ont reconnu qu'ils ne respectaient pas les limitations de vitesse dans les zones de travaux routiers balisées par des cônes.

Pire encore, les répondants estiment que la quasi-totalité des automobilistes dépassent la vitesse prescrite dans les zones de travaux. Selon eux, environ 15% des usagers de la route ne ralentissent même pas à l'approche d'un chantier, tandis qu'une grande majorité des autres (78%) réduisent leur vitesse, tout en dépassant quand même la limite.

Des contraventions par milliers

Chaque année, les policiers de la Sûreté du Québec distribuent plus de 10 000 contraventions à des automobilistes pour excès de vitesse aux abords d'un chantier.

Au début de la semaine, La Presse a révélé de plus que, en trois mois à peine, l'automne dernier, plus de 8000 infractions ont été signalées automatiquement par des radars photo utilisés en rotation sur sept chantiers du ministère des Transports qui n'étaient pas surveillés en permanence.

Depuis 2011, le gouvernement du Québec a doublé les amendes pour les excès de vitesse dans les zones de travaux. Le sondage révèle que 74% des automobilistes sont bien au fait de cette disposition.

Une campagne publicitaire peu efficace

Le sondage, commandé par la direction des communications du MTQ,avait pour objectif d'évaluer l'impact et la notoriété d'une campagne de sensibilisation menée l'an dernier par Québec sur les risques d'accident dus à la vitesse dans les zones de travaux routiers. L'avis du sondeur sur l'impact de cette campagne est assez tiède.

«Elle convainc relativement bien de l'importance d'être plus prudent (84%) dans les zones de chantier routier, de respecter les consignes des signaleurs (81%) et de faire preuve de courtoisie envers les travailleurs et les autres conducteurs (80%). Par contre, poursuit SOM, elle semble un peu moins inciter les automobilistes à respecter la limite affichée, de garder une distance avec le véhicule qui précède et de consulter Québec 511», site internet d'information du MTQ sur les chantiers routiers et les conditions de circulation au Québec.

Quant au site de sensibilisation Chantier orange, créé par le MTQ, il est à peu près inconnu du grand public: son taux de notoriété est de 2%, selon SOM.

«Les résultats de ce sondage et le nombre élevé de contraventions signalées par les radars photo nous incitent à poursuivre les efforts de sensibilisation afin d'assurer la sécurité des 54 000 personnes qui travaillent chaque année sur les chantiers routiers au Québec», dit Sarah Bensadoun, porte-parole du MTQ.

Mme Bensadoun indique que le Ministère réfléchit aussi à de nouvelles initiatives de prévention pour la prochaine saison de travaux, déjà en préparation.

- Avec la collaboration de William Leclerc

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

la boite:1600127:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer