Tempête: retour à la normale aujourd'hui

Il fallait s'armer de courage pour extirper sa... (Photo Bernard Brault, La Presse)

Agrandir

Il fallait s'armer de courage pour extirper sa voiture de la neige.

Photo Bernard Brault, La Presse

Partager

Sur le même thème

La tempête hivernale qui a semé le chaos dans le sud du Québec est dorénavant chose du passé et tout devrait être de retour à la normale aujourd'hui, selon Environnement Canada.

«Le pire est assurément derrière nous», indique Agnès Barszcz, météorologue à Environnement Canada.

Plus de 40 cm sont tombés dans la région de Montréal, soit le double de ce qui était prévu, ajoute-t-elle.

Aujourd'hui, les routes devraient retrouver le calme du temps des Fêtes, mais la prudence est toujours de mise: la neige qui a recouvert le sol tiendra bon.

«Il n'y aucune chance que ça fonde, explique la météorologue. À Montréal, il pourrait y avoir quelques petites averses tôt le matin, mais il ne neigera pas et les conditions ne devraient pas être catastrophiques comme hier.»

La température extérieure sera de -5°C, avec une alternance de soleil et de nuages et des rafales à 20 km/h, dit Mme Barszcz.

Les régions de Québec et de l'Estrie n'ont pas échappé à la tempête monstre, mais le temps sera plus clément dès qu'il aura cessé de neiger, vers 4 h du matin.

«C'est plutôt la Gaspésie qui subira des conditions semblables à ce qu'on a eu, prévient la spécialiste. De 20 à 30 cm sont attendus. Ça va commencer au cours de la nuit et se poursuivre toute la journée.»

Refuges débordés

Dure journée, hier, pour les sans-abri du centre-ville de Montréal. Devant le froid et les fortes chutes de neige, ils ont pris d'assaut les refuges, qui affichaient d'ailleurs complet en fin de soirée.

La Mission Old Brewery, le plus grand refuge pour hommes au Québec, était «débordée» hier, a indiqué son président-directeur général, Matthew Pierce.

«Durant les tempêtes, il y a plus d'affluence, a expliqué M. Pierce. Mais ce soir, ce n'est pas une soirée où l'on peut dire à quelqu'un d'aller voir ailleurs.»

Plus de 200 sans-logis se sont réfugiés à l'intérieur du Café Mission, qui appartient à la Mission Old Brewery. En temps normal, 120 personnes y vont chaque jour. Mais la tempête monstre d'hier a changé la donne.

«On s'attendait à de l'affluence et nous étions bien préparés, a affirmé le président de l'abri. On a pu servir du café et des repas toute la journée.»

En début de soirée, Matthew Pierce a précisé que le refuge pour hommes, rue Clark, et celui pour femmes, rue De Maisonneuve Est, seraient sûrement complets pour la nuit.

«Aussi, nous avons une navette qui transporte des personnes vers les ressources où il y a de la place.»

Même son de cloche du côté de la Mission Bon Accueil, rue De Courcelle, à Montréal. Vers 19 h, le président-directeur général, Cyril Morgan, a indiqué que 90% des lits étaient déjà réservés. «Ce n'est pas complet pour le moment, mais peut-être que, plus tard, les gens vont décider de ne pas rester à l'extérieur et occuper les derniers lits vacants.»

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

la boite:1600127:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer