La construction du centre de recherche du CHUM retardée

La démolition de l'édifice des Coopérants, situé rue... (Archives La Presse)

Agrandir

La démolition de l'édifice des Coopérants, situé rue Saint-Antoine, s'est terminée au printemps, pour faire place au Centre de recherche du CHUM. Depuis, toutefois, plus rien ne bouge sur le chantier.

Archives La Presse

Dossiers >

Le projet du CHUM

Santé

Le projet du CHUM

Consultez notre dossier sur le projet du nouveau Centre hospitalier de l'Université de Montréal. »

André Noël
André Noël
La Presse

La construction du Centre de recherche du CHUM est reportée de plusieurs mois. Elle devait commencer cet été. Or, les deux consortiums qualifiés selon le mode de partenariat public-privé n'ont pas remis leurs soumissions en mars tel que prévu.

Les soumissions seront plutôt déposées vers la mi-juillet, a indiqué hier une porte-parole du Centre hospitalier de l'Université de Montréal, Nathalie Forgue. Elles devront ensuite être étudiées: le choix du soumissionnaire ne se fera pas avant l'automne, a-t-elle ajouté. Il s'agit d'une étape cruciale, sans laquelle les travaux de construction ne peuvent commencer.

 

Le bâtiment doit occuper le quadrilatère formé par les rues Sanguinet, Saint-Denis, Saint-Antoine et l'avenue Viger. Le complexe devait intégrer le bâtiment connu sous le nom de Vidéotron, et situé au 300, avenue Viger Est, en face du futur CHUM. Mais un des soumissionnaires envisage maintenant de le démolir, une information que n'a pas confirmée Mme Forgue.

La recherche clinique, axée sur les troubles du mouvement, sera concentrée du côté de l'avenue Viger, afin de faciliter les allers-retours des médecins et des patients entre l'hôpital et le Centre de recherche, qui seront unis par un tunnel. Le CHUM a exproprié l'édifice Vidéotron en 2007, au coût de 28 millions.

La démolition de l'édifice des Coopérants, situé rue Saint-Antoine, vient de se terminer. Depuis, plus rien ne bouge sur le chantier. La construction du Centre de recherche du CHUM doit précéder celle du CHUM comme telle. Le Centre de recherche, d'une superficie de 46 500 mètres carrés, doit coûter 320 millions. Deux consortiums se sont qualifiés en novembre 2007: Accès Recherche CHUM (auquel participe la firme Pomerleau) et Axor-Dalkia.

 

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

la boite:1600127:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer