Châteauguay: un forcené barricadé depuis mercredi trouvé mort

Le siège entamé en Montérégie par un forcené qui s'est barricadé dans sa... (Photo archives Le Soleil)

Agrandir

Photo archives Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne

Le siège entamé en Montérégie par un forcené qui s'est barricadé dans sa résidence de Châteauguay, mercredi matin, a pris dans tragiquement une quarantaine d'heures plus tard avec son décès.

Vers 1h30 vendredi, des policiers de la Sûreté du Québec (SQ) postés à l'extérieur de la résidence située sur la rue Rossini ont entendu un coup de feu. Une douzaine de minutes plus tard, après être entrés dans la maison, les agents ont trouvé le cadavre de l'homme âgé de 61 ans qui s'était enlevé la vie à l'aide de son arme à feu.

Cette version sera vérifiée par les enquêteurs du Bureau des enquêtes indépendantes (BEI) qui ont fait appel au Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) pour agir comme corps de police de soutien.

L'affaire aurait débuté mercredi, vers 9h05, lorsqu'un huissier muni d'un avis d'expulsion s'est présenté au domicile de l'homme qui a refusé d'obtempérer. Il s'est alors barricadé dans la maison en disant qu'il était armé.

Les agents du Service de police de Châteauguay ont donc érigé un périmètre de sécurité autour du domicile et un peu plus de deux heures plus tard, ils ont demandé l'aide du Groupe tactique d'intervention (GTI) de la Sûreté du Québec.

Les policiers ont tenté de raisonner le forcené jusqu'à ce qu'ils aient entendu le coup de feu, vendredi.

La résidence est située dans un quartier résidentiel de Châteauguay, tout juste au nord de l'autoroute 30.




publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer