Tricia Boisvert: l'enquête se transporte en Outaouais

Tricia Boisvert... (PHOTO FOURNIE PAR LE SPVM)

Agrandir

Tricia Boisvert

PHOTO FOURNIE PAR LE SPVM

L'enquête de la police de Montréal sur le possible enlèvement de Tricia Boisvert s'est déplacée, en partie du moins, dans l'Outaouais. Elle pourrait se trouver avec un homme au lourd passé criminel originaire de cette région.

La femme de 36 ans autrefois résidante d'Ottawa, où demeurent ses proches, n'a pas donné signe de vie depuis jeudi. Elle se trouvait alors dans son appartement de la rue Notre-Dame Ouest, dans le quartier Saint-Henri, à Montréal.

Ce soir-là, elle aurait téléphoné à une de ses amies à Ottawa pour lui dire que son ami Philippe Steele se rendait chez elle.

«Mon ami fou s'en vient, ça va mal tourner shit will hit the fan]», aurait-elle confié à son amie Candice, rapporte leur amie Mona Daoud. Elle aurait promis à Candice de lui téléphoner après la visite de l'homme, ce qu'elle n'aurait jamais fait.

La disparition de la femme a été signalée au Service de police de la Ville de Montréal (SPVM). À la suite d'un minutieux examen du logement de la dame pendant le week-end, les enquêteurs auraient conclu qu'elle pourrait ne pas l'avoir quitté de son plein gré. Son téléphone et son portefeuille sont demeurés sur place, entre autres.

Le dossier a alors été transféré aux enquêteurs de la section des crimes majeurs.

Hier, un véhicule de la section identité judiciaire du SPVM s'est rendu sur le territoire de la Sécurité publique de la MRC des Collines, corps policier desservant la région située juste au nord de Gatineau, afin que ses techniciens en scène de crime y effectuent diverses analyses.

C'est dans cette région qu'habiterait Philippe Steele.

Un homme recherché

Si les sources policières officielles ne disent pas que Steele est recherché, des informateurs indiquent que la police tente de le localiser. Les tentatives seraient toutefois demeurées vaines pour l'instant. On considérerait Steele comme potentiellement armé et dangereux.

Tricia Boisvert le connaîtrait depuis huit ans.

«On ne lui posait pas vraiment de questions là-dessus. C'est son affaire. Mais ils se connaissaient bien. C'est un fou», affirme Mona Daoud, qui a passé la soirée d'hier à distribuer des tracts avec la photo de son amie dans le centre-ville d'Ottawa.

Steele, 29 ans, possède un casier judiciaire long comme le bras. Il est sous le coup de nombreux mandats d'arrestation pour non-respect de conditions.

Il pourrait avoir décidé d'aller chez Tricia Boisvert pour se cacher, se sachant recherché, selon des amis de la disparue.

Selon la police, Tricia Boisvert aurait disparu avec son véhicule, une Pontiac G6 noire immatriculée 156 XQG. Ce véhicule n'avait toujours pas été retrouvé hier. Mme Boisvert mesure 5 pi 8 po et pèse 140 lb. Elle a les cheveux longs et bruns.

-Avec la collaboration de Louis-Denis Ebacher, Le Droit




la boite:1600127:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer