Le couple Djermane-Jamali cesse de collaborer avec le Centre de prévention de la radicalisation

Sabrine Djermane et El Mahdi Jamali ont été... (PHOTO OLIVIER JEAN, ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

Sabrine Djermane et El Mahdi Jamali ont été acquittés de terrorisme au terme de trois mois de procès et de plus de deux ans d'incarcération.

PHOTO OLIVIER JEAN, ARCHIVES LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse

Sabrine Djermane et El Mahdi Jamali, reconnus non coupables de terrorisme en décembre dernier, ont prématurément mis un terme à leur contrat qui les liait au Centre de prévention de la radicalisation menant à la violence, selon Radio-Canada.

Les propos tenus par le directeur du Centre seraient à l'origine de cette désaffiliation. Selon ce que rapporte Radio-Canada, Herman Deparice-Okomba aurait associé le couple à des «personnes radicalisées».

Le contrat de consultants de Sabrine Djermane et de El Mahdi Jamali devait être d'une durée de trois mois.




la boite:1600127:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer