Incendie d'une résidence pour personnes âgées: le suspect accusé de meurtre

Daniel Thibodeau, porte-parole de la Sûreté du Québec,... (PHOTO ROBERT SKINNER, archives LA PRESSE)

Agrandir

Daniel Thibodeau, porte-parole de la Sûreté du Québec, a précisé en entrevue téléphonique qu'«il n'est pas impossible que l'homme soit impliqué dans d'autres incendies qui sont survenus dans la région»

PHOTO ROBERT SKINNER, archives LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Louise Leduc
La Presse

Alain Landais, âgé de 44 ans, a comparu aujourd'hui et a été accusé de meurtre au deuxième degré et de l'incendie criminel du 8 juillet dans une résidence pour personnes âgées de Terrebonne.

Marcelle Magnan, une femme de 94 ans de la résidence Oasis, est décédée dans l'incendie.

Daniel Thibodeau, porte-parole de la Sûreté du Québec, a précisé en entrevue téléphonique qu'«il n'est pas impossible que l'homme soit impliqué dans d'autres incendies qui sont survenus dans la région», M. Landais étant soupçonné par la police d'être pyromane.

Les policiers ont soupçonné dès le départ que l'incendie de la Résidence Oasis ait été de nature criminelle.  

Au total, 44 résidents avaient été transportés à l'hôpital et au moins deux personnes se trouvaient dans un état sérieux, sans compter la victime, Mme Magnan.

Pas moins de 70 pompiers avaient été déployés lors de ce sinistre.




publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer