Menaces à Concordia: l'audience sur la libération sous caution reportée

Hisham Saadi est accusé de méfait public, d'avoir proféré... (Photo fournie par le SPVM)

Agrandir

Hisham Saadi est accusé de méfait public, d'avoir proféré des menaces et d'incitation à craindre un attentat terroriste.

Photo fournie par le SPVM

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne

L'audience sur la libération sous caution d'un homme accusé d'avoir fait un appel à la bombe contre des étudiants musulmans de l'Université Concordia a été reportée à mercredi.

Hisham Saadi, âgé de 47 ans, était en cour, lundi, après que son avocat eut reçu plusieurs éléments de preuve de la Couronne.

M. Saadi est accusé de méfait public, d'avoir proféré des menaces et d'incitation à craindre un attentat terroriste.

Trois édifices de l'université du centre-ville de Montréal avaient été évacués pendant plusieurs heures, mercredi dernier, après que Concordia eut reçu ce qu'elle a qualifié de menaces à la bombe contre des étudiants musulmans.

La police avait fouillé les trois édifices et n'avait trouvé aucun engin explosif.




publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer