Sursis pour une famille rom

Renata Buzas embrasse une femme sous le regard... (Photo Olivier Jean, archives La Presse)

Agrandir

Renata Buzas embrasse une femme sous le regard de son mari Tibor après avoir appris qu'elle et sa famille ne seront pas déportés en Hongrie, au début du mois.

Photo Olivier Jean, archives La Presse

Camille Carpentier
La Presse

Une famille rom de Montréal a évité de justesse son expulsion vers la Hongrie, hier.

La famille Buzas, qui craint d'être persécutée si on la renvoie dans son pays d'origine, pourra rester au Canada jusqu'à ce que la Cour fédérale se penche sur son cas ou que le ministère fédéral de l'Immigration donne suite à sa demande de résidence permanente.

Tibor et Renata Buzas ainsi que leurs trois enfants, âgés de 9 à13 ans, ont appris la nouvelle alors qu'ils manifestaient devant les bureaux d'Immigration Canada à Montréal, près de 24 heures avant le moment prévu de leur expulsion.

L'avocat de la famille, Me Éric Taillefer, estime que la situation des enfants a pesé dans la décision de la Cour.




À découvrir sur LaPresse.ca

la boite:1600127:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer