Dark web: le Québécois Alexandre Cazes était le créateur du plus gros site illégal

Alexandre Cazes était un ancien élève du cégep... (Tirée de Facebook)

Agrandir

Alexandre Cazes était un ancien élève du cégep de Trois-Rivières en informatique de gestion. Il avait enregistré son entreprise en décembre 2008 à l'âge de 17 ans.

Tirée de Facebook

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Les autorités américaines ont révélé jeudi que le Québécois Alexandre Cazes, mort après son arrestation en Thaïlande au début du mois, était le créateur et administrateur du site AlphaBay, le plus gros site jamais créé sur le dark web pour échanger drogue, armes et documents de fraude bancaire.

Une conférence de presse du ministre de la Justice Jeff Sessions et du directeur par intérim du FBI est en cours pour dévoiler les détails de l'enquête internationale qui a mené à la fermeture du site.

Selon l'acte d'accusation préparé avant la mort de Cazes et rendu public ce matin, l'informaticien originaire de Trois-Rivières a commencé à créer le site en juillet 2014 et l'a lancé en décembre 2014. Il se cachait en ligne derrière le pseudonyme Alpha02 ou Admin. Il aurait amassé une fortune en prenant un pourcentage des transactions illégales effectuées à travers son site.

Cazes, 25 ans, habitait en Thaïlande, mais aurait aussi acquis la nationalité d'autres pays au cours des dernières années.

Selon les autorités, une victime américaine de 18 ans est décédée d'une surdose après avoir reçu une commande de fentanyl acheté sur AlphaBay.

Andrew McCabe, directeur par interim du FBI, a souligné la difficulté technique de s'attaquer aux sites protégés par l'anonymat du dark net, mais affirme que les autorités ont développé de nouveaux outils, qui, combinés aux techniques d'enquête traditionnelles, permettent de solutionner ces enquêtes.

« Nous irons jusqu'au bout du monde pour trouver ces gens et les arrêter », a-t-il déclaré.

Au cours de l'enquête, les agents du FBI ont noté que les administrateurs du site disaient servir 200 000 usagers et 40 000 vendeurs. AlphaBay serait environs dix fois plus gros que Silk Road, un site du dark web similaire démantelé en 2013 et 2014.

Le dark web est un ensemble de sites accessibles avec des navigateurs spéciaux et conçus spécifiquement pour protéger l'anonymat des usagers et administrateurs.




À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer