Un Torontois appréhendé à la frontière avec 24 armes de poing

Sur la photo, une des armes de poing... (Photo GRC)

Agrandir

Sur la photo, une des armes de poing saisies sur Thanh Viet Pham.

Photo GRC

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Un homme de 36 ans restera détenu jusqu'au 10 janvier après avoir été arrêté en possession de 24 armes de poing dans la région de Saint-Bernard-de-Lacolle.

Selon la GRC, le Torontois Thanh Viet Pham a franchi illégalement la frontière le 23 décembre. Il a été appréhendé par la patrouille frontalière de la GRC, qui avait été avertie par la police américaine des frontières.

Le suspect est connu des policiers pour divers délits reliés aux armes à feu et aux stupéfiants, affirme la GRC. Il faisait l'objet d'un mandat d'arrestation dans la région de Toronto.

Selon le caporal François Gagnon de la GRC, une telle saisie d'armes est rare. «Les arrestations sur la frontière, ça arrive quand même souvent, mais c'est rare de tomber sur des armes de poing, a-t-il indiqué à La Presse. C'est un beau coup de filet. C'est toujours satisfaisant d'enlever ça de la rue.»

Thanh Viet Pham a comparu jeudi matin au palais de justice de Saint-Jean-sur-Richelieu. Selon le procureur de la couronne fédérale, Samuel Tessier, M. Thanh devra répondre à un chef d'accusation criminelle relatif à l'importation d'armes à feu. Il est passible d'une peine d'emprisonnement maximal de 10 ans et d'un minimum de trois ans. 

L'avocat de M. Thanh, Me Serge Lavallée, n'a pas souhaité faire de commentaire.




publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer