Exclusif

Zone d'exclusion aérienne: Ottawa a mis six mois à répondre à Québec

Un échange de lettres entre l'ex-ministre de la... (Photo Jean-Marie Villeneuve, Archives Le Soleil)

Agrandir

Un échange de lettres entre l'ex-ministre de la Sécurité publique, Stéphane Bergeron, et la ministre fédérale des Transports, Lisa Raitt, porte à croire que ni Québec ni Ottawa n'étaient pressés de restreindre les vols au-dessus des prisons.

Photo Jean-Marie Villeneuve, Archives Le Soleil

(OTTAWA) Le gouvernement Harper a mis près de six mois à répondre à une demande du gouvernement Marois d'établir une zone d'exclusion aérienne autour des prisons provinciales. Une demande elle-même formulée sept mois après une évasion par hélicoptère dans un établissement carcéral de Saint-Jérôme.

Un échange de lettres entre l'ex-ministre de la Sécurité publique, Stéphane Bergeron, et la ministre fédérale des Transports, Lisa Raitt, porte à croire que ni Québec ni Ottawa n'étaient pressés de restreindre les vols au-dessus des prisons après la spectaculaire évasion de Saint-Jérôme, le 17 mars 2013.

Une seconde évasion par hélicoptère est survenue depuis, soit celle de la prison d'Orsainville, le week-end dernier.

Mme Raitt n'a répondu qu'à la toute fin des dernières élections à une lettre que lui avait envoyée M. Bergeron le 24 octobre 2013. Sa réponse est arrivée à Québec le 1er avril, soit près de six mois après la lettre initiale et plus d'un an après l'évasion à Saint-Jérôme.

«Veuillez excuser le retard avec lequel vous parvient la présente réponse», a écrit Mme Raitt dans la lettre que La Presse a obtenue.

Dans le document, la ministre fédérale demande à M. Bergeron de fournir une série de précisions à son ministère, notamment les villes où se trouvent les établissements, leurs coordonnées géographiques précises ainsi que la durée de la désignation.

À Ottawa, une source indique que Québec n'a jamais répondu à cette demande. Cela n'a toutefois rien de surprenant, puisque la lettre est arrivée à Québec moins d'une semaine avant le scrutin du 7 avril et la défaite du Parti québécois. Le ministre Bergeron était alors en pleine campagne électorale.

C'est le Bloc québécois qui a dévoilé l'existence de la lettre de Stéphane Bergeron à la Chambre des communes, hier.

«Nous croyons fermement que la désignation d'un espace aérien au-dessus de nos établissements de détention [...] contribuerait à accroître la sécurité du public, des membres du personnel ainsi que des personnes incarcérées», écrit l'ex-ministre péquiste.

Le député bloquiste Jean-François Fortin estime que l'établissement d'une zone d'exclusion aérienne aurait pu prévenir l'évasion d'Orsainville. Il accuse le gouvernement Harper d'avoir ignoré les appels de Québec. «Ils ont totalement négligé la sécurité et les demandes du gouvernement du Québec, des demandes légitimes de sécuriser le ciel aérien, de permettre une zone d'exclusion», a déclaré M. Fortin.

Ottawa sur la défensive

Le gouvernement Harper s'est défendu d'avoir laissé en plan la demande de Québec. «Contrairement aux propos mensongers du Bloc québécois, le gouvernement du Québec a reçu une réponse», a affirmé Jean-Christophe de Le Rue, porte-parole du ministre de la Sécurité publique, Steven Blaney.

Pourquoi le gouvernement Marois a-t-il attendu sept mois après l'évasion de Saint-Jérôme pour demander à Ottawa d'établir une zone d'exclusion aérienne? La porte-parole du Parti québécois, Antonine Yaccarini, affirme que les fonctionnaires du ministère de la Sécurité publique avaient entamé des démarches auprès d'Ottawa bien avant la lettre de M. Bergeron. «Le dossier suivait son cours normal», a indiqué Mme Yaccarini.

Lisa Raitt avait indiqué lundi ne pas être au courant des démarches entamées par Québec pour restreindre les vols au-dessus des prisons provinciales. Son ministère avait toutefois confirmé avoir été contacté par Québec «par le passé» pour discuter de cette mesure.




À découvrir sur LaPresse.ca

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer