Trois ans de prison pour l'enquêteur voleur

Après avoir tenu compte des facteurs aggravants et... (Photo archives La Presse)

Agrandir

Après avoir tenu compte des facteurs aggravants et atténuants, dont le remboursement des sommes volées et le faible de risque de récidive, la juge Louise Bourdeau a opté pour trois ans.

Photo archives La Presse

Chargé de prévenir les vols dans une entreprise de transport d'argent, Jean Desbiens volait lui-même son employeur. Un jour, il s'est même déguisé et, avec un revolver jouet, a menacé deux collègues pour tenter de les obliger à lui remettre l'argent qu'ils transportaient. Au terme du processus judiciaire, récemment, M. Desbiens a écopé de trois ans de prison pour ses crimes.

M. Desbiens travaillait depuis une vingtaine d'années pour Securicor. Il était responsable des enquêtes sur les vols commis par des employés. De novembre 2008 à mars 2009, M. Desbiens a lui-même volé régulièrement de l'argent, pour un total de 60 000 $.

M. Desbiens était apparemment aux prises avec un problème de drogue et devait rembourser une dette de 18 000 $ au moment du vol raté, qui devait lui rapporter 90 000 $. Il n'avait aucun antécédent judiciaire.

La procureure de la Couronne Marie-Ève Rodrigue suggérait une peine de quatre ans, tandis que Me Patrick Davis, en défense, proposait une peine à purger dans la collectivité.

Après avoir tenu compte des facteurs aggravants et atténuants, dont le remboursement des sommes volées et le faible de risque de récidive, la juge Louise Bourdeau a opté pour trois ans.




la boite:1600127:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer