Un vol dans un café italien fait craindre le pire

En mars 2010, un homme de 25 ans... (Photo IVANOH DEMERS, LA PRESSE)

Agrandir

En mars 2010, un homme de 25 ans et un autre dans la trentaine avaient été blessés par balles dans le Legends Bistro, où a été commis le vol du 23 janvier.

Photo IVANOH DEMERS, LA PRESSE

Un vol perpétré par des membres du noyau dur des Rouges dans un café italien du quartier Saint-Léonard à la fin du mois dernier fait craindre des représailles de la mafia et une recrudescence des violences dans l'est de Montréal. «Ça pourrait dégénérer», prévient une source au sujet de cet événement qui pourrait être lié à des tentatives de meurtre contre deux jeunes hommes d'origine italienne dans le secteur Rivière-des-Prairies ces derniers mois.

Bernardin Polynice, le meneur soupçconné du vol... (Photo fournie par le SPVM) - image 1.0

Agrandir

Bernardin Polynice, le meneur soupçconné du vol

Photo fournie par le SPVM

Danny Francis... (Photo fournie par la police) - image 1.1

Agrandir

Danny Francis

Photo fournie par la police

Peu après 23h le 23 janvier, 6 individus considérés comme des membres importants des Unit 44, le noyau dur des gangs de rue d'allégeance rouge, ont fait irruption dans le Legend Bistrot, situé rue Beaubien, près de Langelier. Pendant que l'un d'entre eux pointait un objet dur dans le dos du gérant, un autre a menacé et obligé ce dernier à déverrouiller le coffre-fort et les machines de vidéo poker. Les suspects ont pris la fuite avec environ 10 000$.

Deux des suspects, Jules-Marie Beaucicault, 31 ans, et Ghandi Estimé, 29 ans, ont été arrêtés peu après et accusés de complot, vol qualifié et utilisation d'une fausse arme à feu. Les faits ont été racontés lors de l'enquête sur la mise en liberté d'Estimé. La juge Louise Bourdeau de la Cour du Québec a tenu compte d'une quarantaine de non-respects de conditions qui figurent à son dossier pour refuser sa demande.

Léonard Faustin Étienne... (Photo fournie par la police) - image 2.0

Agrandir

Léonard Faustin Étienne

Photo fournie par la police

Jean-Luc Sanon, alias Biggy... (Photo fournie par la police) - image 2.1

Agrandir

Jean-Luc Sanon, alias Biggy

Photo fournie par la police

Les quatre autres suspects sont Bernardin Polynice, soupçonné d'être le meneur du vol, Jean-Luc Sanon, Danny Francis et Léonard Faustin Étienne. Ils font l'objet d'un mandat d'arrêt. Selon nos sources, les six suspects seraient proches d'Édrick Antoine, alias l'Américain, l'un des individus accusés d'avoir tué l'homme de confiance de Raynald Desjardins, Gaétan Gosselin, en janvier 2013.

Selon des documents judiciaires consultés par La Presse, l'ancien chef des Unit 44 aurait été Harry Mytil, tué chez lui à Laval peu après le meurtre de Gosselin. D'après nos informations, Mytil aurait d'ailleurs pu être accusé du meurtre de Gosselin s'il n'avait pas lui-même été assassiné.

Endroit chaud

Le Legende Bistrot appartient à la famille d'un homme de 28 ans soupçonné d'être lié à la mafia italienne et victime d'une tentative de meurtre le 11 janvier dernier dans le quartier Rivière-des-Prairies. En 2012, cet homme avait été acquitté d'une accusation portée à la suite de la découverte d'armes à feu cachées dans des murs.

À la fin de l'été 2013, un homme de 22 ans également soupçonné d'être lié à la mafia, a été victime d'une tentative de meurtre sur le boulevard Maurice-Duplessis. On ne doit pas exclure que ces deux événements et le vol au Legend Bistrot soient reliés et aient comme toile de fond un conflit de territoire entre deux clans.

Ce conflit serait né de l'instabilité provoquée par la mort de l'ancien homme fort du secteur, le chef de clan Giuseppe De Vito, empoisonné au cyanure l'été dernier au pénitencier de Donnacona, et l'arrivée d'un nouveau lieutenant de la mafia italienne dans ce quartier.




la boite:1600127:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer