Meurtres de Gaëtan Gosselin et Vincenzo Scuderi: les accusés plaident coupable

De gauche à droite, de haut en bas:...

Agrandir

De gauche à droite, de haut en bas: Kevin Tate, Stanley Minuty, Édrick Antoine et Olivier Gay.

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Daniel Renaud
La Presse

Les individus accusés des meurtres de Gaëtan Gosselin et Vincenzo Scuderi, respectivement homme de confiance et ami des chefs de clan de la mafia Raynald Desjardins et Giuseppe De Vito, assassinés successivement en janvier 2013, ont plaidé coupable ce matin à des accusations de complot pour meurtre.

Ces individus sont Stanley Minuty, 33 ans, Olivier Guay, 34 ans, Édrick Antoine, 38 ans Kevin Tate, 33 ans et Faustin Léonard Étienne, 37 ans, tous liés aux gangs de rue d'allégeance rouge.

Olivier Guay a plaidé coupable à un chef de complot pour les deux meurtres alors que les quatre autres accusés l'ont fait seulement pour le meurtre de Gaëtan Gosselin. 

En vertu d'une suggestion commune entre la Poursuite et la Défense, les cinq condamnés recevraient des sentences de 9 à 18 ans; Olivier Gay recevrait la peine la plus lourde et Etienne, la moins longue.

En soustrayant la détention préventive, il leur resterait entre 5 et 12 ans à purger. Le juge Guy Cournoyer de la Cour Supérieure a toutefois pris le volet des sentences en délibéré et les peines seront connues le 21 juin. En échange de leur plaidoyer, des chefs de meurtre et de tentative de meurtre ont été retirés.

«Il était important pour le ministère public, dans l'intérêt de la société, que tous les individus pour lesquels nous avions une preuve suffisante, soient condamnés», a déclaré Me Louis Bouthillier de la Poursuite.

La preuve reposait principalement sur des échanges de messages textes entre les accusés et celui qui semblait mener les opérations, Harry Mytil, tué à Laval en 2013, et sur des images vidéo captées par des caméras de surveillance.

Le frère de Vincenzo Scuderi a lu, en anglais, une déclaration résumant la peine ressentie par la famille.

«À celui qui plaide coupable aujourd'hui, nous voulons que vous ayez une longue vie misérable. La punition imposée aujourd'hui ne nous donnera pas satisfaction mais pour moi, je ressens un certain réconfort en sachant que chaque jour, vous devez vous regarder en face, apercevoir le reflet de votre âme misérable et la vision de toutes les vies que vous avez détruites et qui vous hanteront jusqu'à la fin de vos jours, et que vous devez aussi regarder derrière vous pour voir l'esprit sombre qui vous suivra dans cette vie et la prochaine», a courageusement déclaré Gino Scuderi, en n'hésitant pas à se tourner vers les accusés, assis dans un box vitré. Il a terminé son intervention en remerciant les enquêteurs du SPVM.

Deux courts textes rédigés par des membres de la famille de Gaëtan Gosselin ont également été déposés.

«Puisque les coupables seront punis, justice sera rendue. Que c'est triste que ces assassins aient tué notre frère. Il est mort traqué, il n'avait que 69 ans. Il ne méritait pas ça. Encore aujourd'hui, la plaie est ouverte et on le pleure encore», a écrit l'une de ses soeurs.

Gaëtan Gosselin et Vincenzo Scuderi ont été tués durant le bain de sang qui a précédé et suivi le retour du défunt parrain de la mafia, Vito Rizzuto, en octobre 2012, après une longue sentence aux Etats-Unis.

Pour joindre Daniel Renaud, composez le (514) 285-7000, poste 4918, écrivez à drenaud@lapresse.ca ou écrivez à l'adresse postale de La Presse. 




À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer