Procès de Michel Duchaussoy: «C'est moi qui ai fait une connerie»

Michel Duchaussoy... (PHOTO ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

Michel Duchaussoy

PHOTO ARCHIVES LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

« Patricia n'a rien fait de violent. C'est moi qui ai fait une connerie. Elle ne voulait pas que je fasse de connerie. Mais elle n'a pas été capable de me calmer. »

C'est ce que Michel Duchaussoy a raconté, entre autres, la nuit du 22 novembre 2013, alors qu'il était interrogé par un enquêteur du SPVM pour le meurtre du chauffeur de taxi Ziad Bouzid.

Ce dernier avait été trouvé mort dans son taxi, dans Côte-des-Neiges, en début de nuit le 20 novembre. 

Le dernier client qu'il avait fait monter était Michel Duchaussoy et la conjointe de celui-ci, Patricia Evangelisti.

Lors de l'interrogatoire, M. Duchaussoy a convenu s'être fait conduire dans Côte-des-Neiges tard le 19 novembre. Il n'avait pas d'argent pour payer. Il a admis qu'une fois à destination, il a tiré sur le chauffeur. 

Le procès devant jury se poursuit aujourd'hui.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer