Évasion en hélicoptère: deux accusés plaident coupables

Benjamin Hudon-Barbeau... (PHOTO ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

Benjamin Hudon-Barbeau

PHOTO ARCHIVES LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Stéphanie Marin
La Presse Canadienne

Il n'y aura pas de procès criminel pour la spectaculaire évasion de la prison de Saint-Jérôme en hélicoptère survenue en mars 2013, puisque les accusés ont maintenant tous plaidé coupables.

Lundi, les deux qui ne l'avaient pas encore fait, Benjamin Hudon-Barbeau et Billi Beaudoin, ont reconnu leur culpabilité.

Benjamin Hudon-Barbeau a admis s'être emparé d'un hélicoptère par violence ou menace de violence, d'avoir commis un bris de prison avec l'intention de recouvrer sa propre liberté et de s'être introduit par effraction dans une maison et d'y avoir commis un vol et un méfait.

Billi Beaudoin n'avait pas participé au complot et avait été recruté juste la veille de l'événement. Il n'était pas non plus présent lors de la fusillade qui avait suivi. Il a plaidé coupable aux accusations de s'être illégalement emparé d'un hélicoptère par violence ou menace de violence et d'avoir commis un bris de prison.

Les quatre autres hommes impliqués dans l'évasion avaient déjà plaidé coupables auparavant.

Le 17 mars 2013, Steven Mathieu Marchisio et Billi Beaudoin étaient montés à bord d'un hélicoptère réservé la veille. Quelques instants après le décollage, Marchisio avait pointé une arme à feu en direction du pilote et l'avait obligé à se diriger vers le centre de détention de Saint-Jérôme.

Rendus dans l'enceinte de la prison, les deux détenus Benjamin Hudon-Barbeau et Dany Provençal s'étaient accrochés à une corde attachée à l'hélicoptère pour s'évader.

Le pilote avait ensuite été contraint de se poser dans la cour de l'hôtel L'Estérel à Sainte-Adèle. Les deux évadés et les deux autres hommes avaient pris la fuite à bord d'un véhicule qui les attendait.

La police s'était alors mise à leurs trousses.

Steven Mathieu Marchisio, qui fuyait en compagnie de Benjamin Hudon-Barbeau, avait fait feu en direction des policiers.

Ils s'étaient ensuite réfugiés dans une maison où ils étaient entrés par effraction et y avaient volé des vêtements. Ils avaient été arrêtés peu de temps après et Billi Beaudoin également, non loin de là.

Steven Mathieu Marchisio a plaidé coupable en juin et écopé d'une peine de prison de 15 ans. Dany Provençal a eu sept ans de prison supplémentaires après avoir plaidé coupable en novembre. Les deux frères Vincent et Samuel Barbeau ont aussi enregistré un plaidoyer de culpabilité à l'automne 2015. La conjointe de Benjamin Hudon-Barbeau, Luana Larose, a aussi été accusée, mais dans un dossier séparé.

Les représentations sur la peine auront lieu en mai. Le procès devait avoir lieu en janvier 2016.

Il n'y a pas eu d'entente sur la peine: la Couronne et les avocats de la défense présenteront donc une preuve.

La Couronne a déjà fait savoir qu'elle réclamera le statut de délinquant dangereux pour Hudon-Barbeau. Quant à Billi Beaudoin, la Couronne a annoncé qu'elle exigera 15 ans de prison.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer