La Cour suprême rejette deux demandes d'appel

En février dernier, la Cour suprême a invalidé... (PHOTO ARCHIVES LA PRESSE CANADIENNE)

Agrandir

En février dernier, la Cour suprême a invalidé l'interdiction de l'aide médicale à mourir.

PHOTO ARCHIVES LA PRESSE CANADIENNE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
Ottawa

La plus haute cour du Canada a rejeté les demandes d'appel d'une Québécoise condamnée pour avoir tenté de tuer son mari et d'un homme de la Colombie-Britannique condamné pour meurtre.

La Cour suprême du Canada a annoncé jeudi qu'elle n'entendrait pas les appels d'Elena-Gabriela Zugravescu et de Peter Quon San Wong.

Elena-Gabriela Zugravescu a été condamnée en 2012 pour plusieurs chefs d'accusation, dont un de tentative de meurtre, pour avoir poignardé à plusieurs reprises celui qui était alors son mari, dans une station du métro de Montréal, à l'heure de pointe, en juin 2010.

L'attaque succédait à un passé de violence conjugale.

Mme Zugravescu a soutenu qu'elle avait eu une perte de mémoire ou fait de l'amnésie temporaire au moment de l'agression et faisait appel de sa condamnation.

Quant à Peter Quon San Wong, il a été condamné pour meurtre prémédité en février 2012 pour avoir tué une prostituée et tiré sur son proxénète dans un condo de Burnaby, lors d'un vol raté.

M. Wong avait un peu moins de 18 ans à l'époque, mais il a été jugé en tant qu'adulte et a reçu une peine de prison à vie, sans possibilité de libération conditionnelle avant 10 ans sur demande de la Couronne.

Il soutient que le juge d'instance a erré dans ses instructions au jury et a demandé à la Cour suprême de revoir son cas.

La Cour suprême ne justifie habituellement pas ses approbations ou ses rejets.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer