Deux étudiants de Maisonneuve accusés de terrorisme de retour en cour

El Mahdi Jamali (photo) et Sabrine Djermane sont...

Agrandir

El Mahdi Jamali (photo) et Sabrine Djermane sont tous les deux en cour, vendredi, tout comme des membres de leur famille respective.

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne

Deux étudiants du Collège de Maisonneuve qui font face à des accusations liées au terrorisme auront la chance de convaincre un juge qu'ils devraient être libérés sous caution.

El Mahdi Jamali, 18 ans, et Sabrine Djermane, 19 ans, ont écouté attentivement la présentation de la Couronne vendredi, alors que s'ouvrait leur audience de mise en liberté sous caution.

Les deux adolescents sont accusés d'avoir tenté de quitter le Canada en vue de commettre un acte terroriste à l'étranger, de possession d'une substance explosive dans un but criminel, d'avoir facilité un acte terroriste, et d'avoir commis un acte au profit ou sous la direction d'un groupe terroriste.

La Couronne a déjà annoncé qu'elle s'opposait à leur libération, parce qu'elle juge qu'ils risquent de s'enfuir et qu'ils représentent un danger pour le public.

El Mahdi Jamali et Sabrine Djermane ont été arrêtés en avril dans le cadre de ce que la Couronne a qualifié de «mesure préventive». Les procureurs demandaient alors que les deux jeunes adultes signent des engagements à ne pas troubler l'ordre public assorti de conditions et de restrictions touchant leur vie quotidienne.

Toutefois, quelques jours après avoir été arrêtés, ils ont été emmenés devant un juge pour répondre aux accusations criminelles déposées contre eux.

Vendredi, un enquêteur de la Gendarmerie royale du Canada (GRC) a témoigné devant le juge Robert Sansfaçon et devant les membres des familles des accusés.

La preuve présentée au cours de l'enquête a été frappée d'un interdit de publication, à la demande de la défense.

Les deux accusés ont de nouveaux avocats pour les représenter, mais cela ne devrait pas retarder l'audience de mise en liberté sous caution, prévue sur trois jours. Celle-ci reprendra lundi.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer