Peine de prison demandée pour une préposée d'un CHSLD

L'ex-préposée aux bénéficiaires du CHSLD St-Lambert-sur-le-Golf, Immacula Eugène,... (PHOTO ANDRÉ PICHETTE, ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

L'ex-préposée aux bénéficiaires du CHSLD St-Lambert-sur-le-Golf, Immacula Eugène, a été reconnue coupable en février dernier d'avoir maltraité des aînés.

PHOTO ANDRÉ PICHETTE, ARCHIVES LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

L'ex-préposée aux bénéficiaires du centre d'hébergement et de soins de longue durée (CHSLD) Saint-Lambert-sur-le-Golf Immacula Eugène, reconnue coupable en février d'avoir maltraité des aînés, risque fort de purger une peine d'emprisonnement ferme.

Les avocates de la défense et de la Couronne ont précisé hier au palais de justice de Longueuil qu'elles présenteront une suggestion commune d'emprisonnement ferme, le 23 janvier prochain. La durée de la peine d'emprisonnement qui sera proposée n'a toutefois pas été dévoilée.

La juge Ellen Paré a accepté de remettre les plaidoiries sur les peines à imposer en janvier pour laisser le temps à l'accusé de «s'organiser» en vue d'une possible peine d'emprisonnement.

Mme Eugène a notamment reconnu avoir frappé un résidant avec un oreiller et maltraité des bénéficiaires en leur serrant le bras et en crachant au visage de l'un d'entre eux.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer