Deux Canadiens de nouveau inculpés pour polygamie

Winston Blackmore... (Photo Jonathan Hayward, La Presse Canadienne)

Agrandir

Winston Blackmore

Photo Jonathan Hayward, La Presse Canadienne

Agence France-Presse
OTTAWA

Deux chefs canadiens d'une secte mormone radicale ont été inculpés pour polygamie, nouveau rebondissement pour ces hommes habitués des prétoires, a-t-on appris jeudi auprès du ministère de la Justice de la Colombie-Britannique (ouest).

Winston Blackmore et James Marion Oler, qui ont respectivement 24 et 4 épouses, dirigent des branches rivales de l'Église de Jésus-Christ des Saints des derniers jours, un groupe américain dissident de l'Église mormone.

Déjà poursuivis dans la dernière décennie pour polygamie, les deux hommes avaient obtenu en 2009 l'abandon des charges par la Cour suprême de l'État de la côte pacifique.

Winston Blackmore avait l'an dernier été condamné pour fraude fiscale pour avoir dissimulé 1,68 million de dollars canadiens au fisc en répartissant ses avantages fiscaux entre ses 21 épouses et 67 enfants. Il avait admis à cette occasion avoir fait une erreur d'une épouse dans le décompte. Il en a depuis épousé deux autres.

La secte est installée depuis près de 60 ans dans le village de Bountiful, à 700 km à l'est de Vancouver (ouest) et à 20 km au nord de la frontière avec les États-Unis. Le fonctionnement de la communauté est basé sur une économie de troc et principalement sur des activités agricoles et d'élevage.

La branche principale de cette Église mormone a renoncé à la pratique de la polygamie dans les années 1890, sous la pression du gouvernement américain.

Ces deux hommes doivent comparaître au tribunal le 9 octobre.




Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer