Un grand-père agresseur condamné à trois ans de prison

Un homme de 73 ans qui a agressé sexuellement ses deux petites-filles à... (PHOTOTHÈQUE LA PRESSE)

Agrandir

PHOTOTHÈQUE LA PRESSE

Un homme de 73 ans qui a agressé sexuellement ses deux petites-filles à répétition entre 1993 et 2007 a été condamné à trois ans de prison, cette semaine à Montréal.

Le septuagénaire, qu'on ne peut nommer afin de protéger l'identité des deux victimes, est originaire d'un pays d'Amérique du Sud. Arrivé au Québec en 1987, il a occupé divers emplois avant de prendre sa retraite. L'homme est marié depuis 50 ans avec la même femme, et ils ont eu six enfants.

Dans le cas de la première victime, les agressions sexuelles ont duré 10 ans, soit de février 1993 à février 2003. L'enfant avait 3 ans au début, et 13 ans à la fin. Dans le cas de la seconde victime, les agressions se sont produites entre février 2001 et juillet 2007. L'enfant avait 8 ans au début, et 14 ans à la fin.

Il s'agit d'attouchements aux seins et aux parties génitales, de fellations, de masturbations, voire dans un cas de tentative de pénétration.

Selon les rapports établis à son sujet, l'homme a une faible introspection et sa position est ambiguë. Il a d'ailleurs nié les versions des jeunes filles. Il a fini par plaider coupable, pour en finir avec le processus, a-t-il fait valoir.

Par contre, à un autre moment, il a reconnu ses torts. Élevé dans une famille chrétienne évangélique, l'homme ne se reconnaît aucune déviance sexuelle et nie avoir une attirance pour les jeunes. Cela va à l'encontre de l'avis d'un expert, qui a d'ailleurs relevé un risque de récidive.

Pas d'empathie

En rendant sa décision, le juge Éric Downs a signalé que l'homme n'avait pas d'empathie pour ses victimes, qu'il a même tenté de les discréditer.

La défense proposait une peine de deux ans moins un jour à purger dans la collectivité, vu l'âge avancé de l'accusé.

Le juge a estimé que l'âge ne devait pas avoir d'incidence sur la peine et s'est rangé à la suggestion de la Couronne, qui proposait trois ans de pénitencier.




Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer