Un homme plaide coupable pour pratique illégale de la médecine

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Annabelle Blais
La Presse Canadienne

Un homme qui disait pouvoir diagnostiquer et soigner des gens grâce à un matelas, un ordinateur et une « machine » a plaidé coupable pour pratique illégale de la médecine jeudi, au palais de justice de Longueuil.

Le Collège des médecins du Québec a déposé les accusations après qu'une de leurs enquêtrices eut consulté Jean-Pierre Fradette au printemps 2013. M. Fradette lui avait demandé de s'étendre sur un matelas relié à une « machine » elle-même branchée à un ordinateur, a expliqué le Collège. M. Fradette avait annoncé à sa «patiente» que son équipement avait diagnostiqué des tensions au cou et aux épaules, un problème de colonne ainsi que des problèmes de congestion dans la vésicule biliaire, la vessie et le gros intestin. M. Fradette a ajouté que sa « machine » pouvait traiter ces problèmes de santé.

Il devra s'acquitter d'une amende de 10 000$ et s'est engagé à ne plus pratiquer la médecine.




publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer