Il voulait aider une Équatorienne à passer aux États-Unis en chaloupe

Le fautif a été condamné à payer une... (Photo d'archives)

Agrandir

Le fautif a été condamné à payer une amende de 4000 $, plus des frais de 1200 $.

Photo d'archives

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne

Un homme du Nouveau-Brunswick a admis avoir conspiré pour faire passer aux États-Unis une femme de 46 ans, d'origine équatorienne, à bord d'une chaloupe.

La Gendarmerie royale du Canada a expliqué que la femme était entrée illégalement au Maine par la rivière Saint-Jean, en juillet 2016, et qu'elle avait été appréhendée rapidement après.

La caporale Jullie Rogers-Marsh a raconté que les autorités américaines ont été alertées par un témoin, du côté des États-Unis, qui a aperçu la femme.

Celle-ci a accédé à la rivière à partir de la ville frontière de Baker Brook et a été arrêtée à Van Buren, au Maine. Elle se trouve toujours aux États-Unis.

Richard Cyr, un homme de 50 ans qui réside à Baker Brook, a plaidé coupable, jeudi, à une accusation d'avoir conspiré au passage d'une immigrante clandestine en Cour provinciale du Nouveau-Brunswick à Edmundston.

Il a été condamné à payer une amende de 4000 $, plus des frais de 1200 $.

La poursuite a abandonné les accusations contre un autre homme de 67 ans d'Edmundston qui avait aussi été arrêté lors de l'incident.




publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer