Atterrissage d'urgence à Montréal, aucun blessé

Le Boeing 787-8 Dreamliner impliqué dans l'incident.... (PHOTO TIRÉE DE TWITTER)

Agrandir

Le Boeing 787-8 Dreamliner impliqué dans l'incident.

PHOTO TIRÉE DE TWITTER

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Un avion d'Air Canada s'est posé d'urgence à l'aéroport Montréal-Trudeau cet après-midi en raison d'un problème de moteur. Le vol AC017 était parti de Montréal à 13 h 31 en direction de Shanghai, en Chine, avec 213 passagers à bord.

Or, l'avion, un Boeing 787-8 Dreamliner, a rapidement dû faire demi-tour peu de temps après le décollage. Les pilotes ont ensuite largué du carburant pour s'assurer que l'appareil n'était pas trop lourd à l'atterrissage.

Heureusement, l'avion s'est posé sans problème et personne n'a été blessé.

>>> Cliquez ici pour voir une vidéo de l'atterrissage

«L'équipage a suivi les procédures établies et éteint un moteur lorsqu'un voyant lumineux s'est allumé et par fait appel aux services d'urgences par mesure de précaution. L'atterrissage s'est déroulé normalement», a indiqué la porte-parole d'Air Canada Isabelle Arthur.

L'appareil sera vérifié par les services techniques d'Air Canada, selon la porte-parole. «Nos employés du service à la clientèle sont sur place pour s'occuper de nos passagers et les réacheminer vers leur destination finale le plus rapidement possible.»

Josh Jacobs faisait partie des 213 passagers qui étaient à bord du vol AC-017. Joint par La Presse alors que l'avion venait de se poser d'urgence, il a expliqué que les problèmes de moteurs se sont fait sentir dès le décollage. Il a capté l'incident avec son téléphone cellulaire

«Au moment du décollage, nous avions déjà l'impression que quelque chose n'allait pas. Il y avait des bruits qui ne semblaient pas normaux», explique l'homme originaire de Boston qui passait par Montréal pour un transfert seulement.   

«En quelques minutes, le pilote a annoncé que le moteur droit de l'appareil avait un problème et que par mesure préventive, il devait l'éteindre et vider du carburant.» 

L'homme était assis tout près de l'aile droite. De son siège, il a pu voir le carburant s'échapper dans l'air durant une trentaine de minutes. Il rapporte que les passagers sont demeurés calmes durant l'intervention et que l'atterrissage d'urgence s'est fait en douceur.  

«Je ne voyais qu'une partie du moteur droit, mais de ce que je voyais, je n'ai rien vu qui ressemblait à du feu», a dit l'homme concernant les rumeurs voulant que le moteur se soit enflammé à l'atterrissage.

>>> Cliquez ici pour voir une autre vidéo de l'incident




À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer