Adolescent poignardé: «Il a reçu un couteau directement dans le coeur»

Un conflit aurait éclaté vendredi soir au centre... (PHOTO MARTIN CHAMBERLAND, LA PRESSE)

Agrandir

Un conflit aurait éclaté vendredi soir au centre communautaire Elgar de L'Île-des-Soeurs, menant à la mort d'un adolescent.

PHOTO MARTIN CHAMBERLAND, LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

« C'était un ange », murmure en sanglotant le père de l'adolescent de 15 ans tué dans une bagarre survenue vendredi soir, dans un parc de L'Île-des-Soeurs, à Montréal.

« C'était un très bon garçon », souffle l'homme en entrevue téléphonique avec La Presse. Celui qui aurait commis l'agression contre son fils, un adolescent de 16 ans, a été arrêté par les policiers samedi.

« Il était dans une fête avec les autres. Il a reçu un couteau directement dans le coeur », chuchote le père du défunt, rendu quasi aphone par la peine. 

Vendredi soir, de nombreux adolescents participaient à une fête au centre communautaire Elgar de L'Île-des-Soeurs. Comme la victime, la plupart des jeunes venaient d'un autre quartier, dont l'arrondissement voisin de LaSalle.

Selon plusieurs amis de la victime et témoins d'âge mineur interrogés par La Presse, un conflit aurait éclaté pour une histoire de coeur entre l'adolescent de 15 ans et un autre groupe de jeunes. Afin de régler leurs comptes, la dizaine de jeunes se seraient alors déplacés à 500 mètres de là, au parc de West Vancouver, à l'angle du boulevard de l'Île-des-Soeurs et de la rue Darwin.

Vers 22 h 50, l'adolescent a été poignardé avec un couteau par le suspect, âgé de 16 ans. Les circonstances exactes de l'altercation demeurent inconnues. Grièvement blessé, le jeune homme est mort peu de temps après son arrivée à l'hôpital. Plusieurs personnes ont été témoins de cette altercation et ont été rencontrées par les policiers. L'arme du crime a été retrouvée par la police.

« À la suite des informations que nous avons obtenues, nous avons pu retrouver le suspect, un jeune homme de 16 ans qui a été mis en état d'arrestation et qui a été transporté au centre de détention », a indiqué Raphaël Bergeron, porte-parole du SPVM. L'adolescent devrait comparaître aujourd'hui en Chambre de la jeunesse. Il pourrait alors être accusé de meurtre ou d'homicide involontaire. Son identité ne sera toutefois pas dévoilée, puisqu'il s'agit d'un mineur.

« VRAIMENT INJUSTE »

Sur Facebook, les amis de la victime pleurent la mort d'un jeune homme respecté de tous. Malgré leur jeune âge, certains ont même commencé à amasser des fonds pour aider les parents à payer les funérailles de leur fils.

« Il était discret et il était loin de chercher les problèmes. Il était toujours souriant et respectueux. »

- Une amie de la victime

« Il avait les valeurs à la bonne place. C'est vraiment injuste ! Il ne méritait pas de perdre la vie. Il était allé à une fête pour s'amuser et un adolescent l'a attaqué, tout ça parce qu'il voulait défendre sa copine, c'est ridicule ! », a raconté à La Presse une autre amie, également d'âge mineur.

Il s'agit du 17e homicide à survenir sur le territoire du SPVM en 2016.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer