Nouvelle fugue au Centre jeunesse de Laval

Amélie Lafrance...

Agrandir

Amélie Lafrance

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

La police recherche une nouvelle adolescente qui a disparu du Centre jeunesse de Laval et qui pourrait être en danger en raison de fréquentations qui seraient mêlées au milieu de la prostitution juvénile.

Amélie Lafrance... - image 1.0

Agrandir

Amélie Lafrance

Amélie Lafrance, 17 ans, a été vue pour la dernière fois le 17 octobre, en soirée, dans le secteur de Pont-Viau, affirme un communiqué de la police de Laval.

Elle a les yeux pers, les cheveux bruns, un tatouage d'un coeur sur un poignet et un bijou dans la langue.

Le corps policier ne donne pas plus de détails mais précise qu'elle «aurait des fréquentations qui laissent craindre pour sa sécurité».

Des avis de recherche de la police avaient été émis pour la même jeune fille en 2014 et en 2015 et, selon nos informations, elle aurait été en contact avec des personnes qui tournent autour du milieu du commerce du sexe.

Les disparitions d'adolescentes et leur exploitation par des proxénètes, que ce soit dans les centres jeunesse ou ailleurs, ont été une préoccupation constante à Laval et ailleurs, ces derniers mois.

Un vérificateur spécial nommé par Québec a déterminé que les fugues étaient en hausse dans toute la province et conclu qu'il fallait en faire une «priorité», en commençant par les adolescentes contrôlées par des proxénètes.

Depuis, la police de Laval a mené des opérations spéciales pour appâter et arrêter des clients qui auraient cherché à s'acheter les services de prostituées mineures en ligne.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer