La SQ arrête deux clowns terrifiants pour voies de fait

Un des deux adolescents déguisés en clown a... (PHOTO SAUL LOEB, ARCHIVES AFP)

Agrandir

Un des deux adolescents déguisés en clown a comparu en Chambre jeunesse du Palais de justice de Longueuil jeudi après-midi. Le second suspect a été libéré pour une promesse de comparaître.

PHOTO SAUL LOEB, ARCHIVES AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Deux adolescents de la Montérégie ont été arrêtés jeudi matin pour des crimes qu'ils auraient commis vêtus d'un costume de clown. Il s'agit du plus récent épisode des clowns terrifiants, cet inquiétant phénomène qui a pris de l'ampleur sur les réseaux sociaux à quelques jours de l'Halloween, même si les cas avérés sont rarissimes.

Selon le Service des enquêtes sur les crimes majeurs de la SQ, un des deux suspects, habillés en clown, aurait fait peur à un groupe de jeunes qui se trouvaient sur un terrain sportif de Saint-Rémi, mercredi soir. Un ado apeuré du groupe aurait alors été attaqué par le suspect, après être tombé au sol dans sa fuite.

Dans la même soirée, le suspect et ses complices se sont rendus à Sainte-Clothilde, la municipalité voisine de Saint-Rémi, sur la Rive-Sud de Montréal. Le second suspect s'en serait alors pris à un autre groupe de jeunes, toujours vêtu d'un costume de clown terrifiant.

Un des deux adolescents déguisés en clown a comparu en Chambre jeunesse du Palais de justice de Longueuil jeudi après-midi. Il a été accusé de voies de fait armées, d'avoir porté une arme dans un dessein dangereux, de déguisement et de séquestration. Il est resté détenu au terme de sa comparution et reviendra en cour vendredi pour son enquête en remise en liberté. Le second suspect a été libéré pour une promesse de comparaître.

«Cet évènement s'apparente au phénomène du clown terrifiant. Mentionnons que quelques cas similaires ont été rapportés ailleurs au Québec au cours des dernières semaines. La Sûreté du Québec tient toutefois à informer les citoyens que les auteurs de ces gestes s'exposent à des accusations criminelles, peu importe leurs intentions de départ», a indiqué la SQ dans un communiqué.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer