Accident sur le fleuve: la police toujours à la recherche de l'épave

Les fouilles se poursuivent pour localiser le bateau... (Photo Patrick Sanfaçon, archives La Presse)

Agrandir

Les fouilles se poursuivent pour localiser le bateau au bord duquel prenait place Jean-François Geoffrion.

Photo Patrick Sanfaçon, archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne

Des recherches nautiques de la police ont eu lieu durant quelques heures jeudi sur le fleuve Saint-Laurent, dans l'est de Montréal, afin de retrouver les restes du bateau qui a coulé le 26 juillet dernier après avoir violemment percuté un porte-conteneurs.

Quatre jours après l'accident, le corps du conducteur du bateau, Jean-François Geoffrion, avait été repêché.

L'une des hypothèses évoquées jusqu'ici par les enquêteurs du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) est que le bateau du plaisancier âgé de 31 ans ait heurté une bouée avant d'aller s'écraser sur le porte-conteneurs qui était amarré au port de Montréal face à l'intersection des rues Notre-Dame Est et Curatteau.

L'agent Benoît Boisselle, du SPVM, signale que l'étude de l'épave du bateau devrait permettre d'en savoir davantage sur les circonstances de l'accident.

L'escouade nautique et le groupe tactique d'intervention ont profité de la reprise des recherches pour faire usage d'un tout nouveau sonar. Ce dernier serait plus puissant que celui que les enquêteurs avaient utilisé jusqu'ici.

La forte circulation nautique sur le fleuve a toutefois forcé l'arrêt des recherches jeudi, en milieu d'après-midi.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer