Accident sur le fleuve: nouvelles recherches pour retrouver un plaisancier

Les fouilles sous-marines et à la surface de... (Photo Patrick Sanfaçon, archives La Presse)

Agrandir

Les fouilles sous-marines et à la surface de l'eau faites jusqu'ici par des pompiers et par des agents du Service de police de la ville de Montréal (SPVM) pour localiser Jean-François Geoffrion ont été vaines.

Photo Patrick Sanfaçon, archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne

Les recherches menées dans le fleuve Saint-Laurent qui visent à retrouver un plaisancier impliqué dans un mystérieux accident nautique survenu mardi soir, face à l'île de Montréal, reprennent vendredi matin.

Les fouilles sous-marines et à la surface de l'eau faites jusqu'ici par des pompiers et par des agents du Service de police de la ville de Montréal (SPVM) pour localiser Jean-François Geoffrion ont été vaines.

Vendredi, un sonar de la Sûreté du Québec (SQ), plus puissant que celui du SPVM, dit-on, pour détecter les objets sous l'eau, sera utilisé dans l'espoir que le corps de l'homme de 31 ans soit retrouvé.

Tard mardi soir, le bateau de plaisance que conduisait M. Geoffrion est entré en collision avec un navire amarré au port de Montréal, près de l'intersection des rues Curatteau et Notre-Dame-Est.

L'une des hypothèses étudiées par les enquêteurs du SPVM est que le bateau de M. Geoffrion ait heurté une bouée avant d'aller s'écraser sur le porte-conteneurs.

Des proches de Jean-François Geoffrion assurent qu'il est expérimenté puisqu'il conduit des bateaux à moteur depuis une dizaine d'années, et qu'il est familier avec la navigation sur le fleuve Saint-Laurent.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer