Braquages de domicile à Lachine et LaSalle

Le résidant de la rue George V, à... (PHOTO DAVID BOILY, LA PRESSE)

Agrandir

Le résidant de la rue George V, à Lachine, aurait ouvert la porte lorsque trois bandits masqués ont sonné et simulé la possession d'une arme à feu.

PHOTO DAVID BOILY, LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne

La police de Montréal tente de résoudre deux braquages de domicile survenus à un peu plus de 30 minutes d'intervalle en début de nuit, mardi, dans le sud-ouest de la ville.

D'abord, vers 1 h, un appel logé à la centrale téléphonique 911 a fait état d'un homme de 53 ans qui était en détresse dans sa résidence de la rue George V, à Lachine.

Il aurait ouvert la porte lorsque trois bandits masqués ont sonné et simulé la possession d'une arme à feu.

L'un d'eux l'aurait frappé et plaqué au sol afin que les deux autres puissent arpenter la résidence et voler quelques biens, notamment de l'argent et des bijoux. Le trio de bandits a ensuite fui.

La victime, qui n'est pas connue des services policiers, semble bien collaborer avec les enquêteurs du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM).

Un deuxième braquage de domicile s'est produit rue Bergevin,... (PHOTO DAVID BOILY, LA PRESSE) - image 2.0

Agrandir

Un deuxième braquage de domicile s'est produit rue Bergevin, à LaSalle.

PHOTO DAVID BOILY, LA PRESSE

Vers 1 h 35, un autre appel a été transmis au 911. Cette fois, un homme de 48 ans a mentionné avoir été violenté et volé à sa résidence de la rue Bergevin, à LaSalle.

Quatre hommes masqués auraient forcé l'entrée et frappé le résidant à la tête en le menaçant à l'aide d'une arme à feu.

Ils ont ensuite quitté la résidence par une porte arrière en emportant de l'argent et quelques plants de cannabis. Ils ont cependant laissé sur place une arme à feu et un objet qui aurait servi à frapper le résidant.

La victime a été transportée à l'hôpital, mais n'est pas blessée sérieusement. Elle aurait déjà livré sa version des faits aux policiers.

Pour sa part, le SPVM a demandé un mandat de perquisition pour fouiller la résidence puisque des plants de stupéfiants s'y trouvaient.

On ignore si des liens peuvent être établis entre les deux braquages. Les domiciles ciblés sont situés à environ un kilomètre l'un de l'autre.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer