Accident de travail mortel à l'Université de Montréal

L'accident est survenu au pavillon Roger-Gaudry.... (PHOTO MARTIN TREMBLAY, LA PRESSE)

Agrandir

L'accident est survenu au pavillon Roger-Gaudry.

PHOTO MARTIN TREMBLAY, LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Un homme est mort dans un accident de travail hier après-midi sur le campus de l'Université de Montréal (UdM). Vers 14 h 10, un travailleur s'est gravement blessé au bras en effectuant l'entretien de la rampe mobile âgée d'un demi-siècle qui relie la station de métro Université-de-Montréal et le pavillon Roger-Gaudry. Il a ensuite succombé à ses blessures à l'hôpital. Selon nos informations, le travailleur se trouvait en dessous de la structure mécanique au moment de l'accident.

La victime n'était pas un employé de l'Université, mais travaillait pour un sous-traitant. Son identité n'a pas été révélée par les autorités. Les inspecteurs de la Commission des normes, de l'équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) étaient sur les lieux lors du passage de La Presse afin de comprendre les circonstances exactes de l'accident.

La rampe mobile où s'est produit l'accident se trouve dans un tunnel creusé à flanc de montagne. Elle permet aux étudiants de gravir la montagne à partir du boulevard Édouard-Montpetit pour se rendre sur le campus. Il ne s'agit pas à proprement dit d'un escalier roulant, mais plutôt d'un tapis roulant, puisqu'il n'y a pas de marche.

Une des deux rampes mobiles est d'ailleurs en panne depuis décembre dernier. Des travaux majeurs sont prévus à compter d'avril prochain afin de remettre à neuf le vieux tunnel. «Après 50 ans de loyaux services, les rampes mobiles, qui voient circuler des milliers d'étudiants et d'employés chaque jour, atteignent l'extrême limite de leur vie utile», peut-on lire sur le site web de l'Université de Montréal.

La fermeture de la rampe mobile en raison de l'accident a forcé des milliers d'étudiants à descendre à pied la sinueuse route menant à la station de métro à la fin des classes.

La direction de l'Université a déploré ce «tragique accident» par voie de communiqué, en début de soirée. «L'Université est très attristée par cet accident et offre ses plus sincères condoléances à la famille, aux amis et aux collègues de l'employé décédé», indique-t-on. La rampe mobile sera inaccessible pour une durée indéterminée.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer