Un individu lié au clan Rizzuto arrêté avec neuf kilos de cocaïne

Un homme de 46 ans, que la police considère comme étant lié au clan Rizzuto, a... (Photo fournie par Thinkstock)

Agrandir

Photo fournie par Thinkstock

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Daniel Renaud
La Presse

Un homme de 46 ans, que la police considère comme étant lié au clan Rizzuto, a été arrêté à l'issue d'une courte enquête au cours de laquelle la police a saisi neuf kilos de cocaïne, a appris La Presse. Salvatore Avvenire est toujours détenu et a renoncé aujourd'hui à son enquête sur remise en liberté. Son présumé complice, Mathieu Héroux, 30 ans, a été libéré sous conditions en attendant la suite des procédures.

Salvatore Avvenire ... (PHOTO COURTOISIE) - image 1.0

Agrandir

Salvatore Avvenire 

PHOTO COURTOISIE

Mathieu Héroux... (PHOTO COURTOISIE) - image 1.1

Agrandir

Mathieu Héroux

PHOTO COURTOISIE

Ils ont été arrêtés vers 15h30 le 25 novembre à Brossard, après que les enquêteurs de la section Moralité, Stupéfiants et Gangs de rue (SEMCJ) du centre opérationnel ouest du SPVM eurent observé un échange de sac entre les deux hommes.

«Héroux était filé par les enquêteurs. Après avoir été témoins de la rencontre entre les suspects, les policiers sont intervenus et ont trouvé six kilos de cocaïne dans l'un des véhicules», raconte l'agent Manuel Couture du SPVM.

«Par la suite, les policiers ont perquisitionné la résidence de chacun des suspects et trouvé trois autres kilos de cocaïne, 30 000$ en argent et un pistolet à impulsions électriques», poursuit le porte-parole de la police.

Selon nos informations, les kilos supplémentaires et l'argent auraient été trouvés chez Avvenire, qui est soupçonné être le fournisseur de cocaïne dans cette affaire. La police le lie au Clan Rizzuto, dont deux présumés membres influents, Leonard Rizzuto et Stefano Sollecito, ont été arrêtés il y a deux semaines dans l'importante frappe Magot-Mastiff qui a décapité le crime organisé montréalais.

Fait à noter, Avvenire avait été arrêté lors de l'Opération Printemps 2001 qui visait principalement les motards, mais qui avait également mené à l'arrestation d'individus liés à la mafia montréalaise. Avvenire avait plaidé coupable à une accusation de complot et avait été condamné à une peine avec sursis et trois ans de probation.

***

Pour joindre Daniel Renaud en toute confidentialité, composez le (514) 285-7000, poste 4918, ou écrivez à l'adresse postale de La Presse.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer