Découverte d'un corps et d'une auto calcinés en Montérégie

L'automobile retrouvée près de la dépouille correspond globalement... (PHOTO ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

L'automobile retrouvée près de la dépouille correspond globalement à celle de Doris Hallé Tremblay disparue depuis le 6 septembre.

PHOTO ARCHIVES LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

La Régie de police Richelieu-Saint-Laurent enquête sur une mort suspecte après qu'un corps et véhicule calcinés aient été découverts ce matin dans un secteur boisé de la municipalité de Calixa-Lavallée, en Montérégie.

Les forces de l'ordre disent enquêter sur la possibilité qu'il s'agisse du corps de Doris Hallé Tremblay, une femme portée disparue depuis le 6 septembre dans la même région.

«Présentement il y a un important déploiement policier, un périmètre majeur avec des enquêteurs, un poste de commandement et nos techniciens en scène de crime qui tentent de faire la lumière sur ce qui a pu se passer», a indiqué le capitaine Yannick Parent, de la Régie de police.

«Évidemment, on pense tous au cas de Mme Hallé Tremblay. Est-ce qu'il s'agit de cette dame? Pour l'instant, on ne peut pas confirmer ou infirmer quoi que ce soit, mais c'est une hypothèse qu'on regarde de très près», a-t-il ajouté.

L'automobile retrouvée près de la dépouille correspond globalement à celle de la disparue : une petite voiture grise. 

La victime, pour sa part, est moins facilement identifiable. «On a affaire à quelqu'un qui a subi des blessures par le feu», a indiqué le capitaine Parent.

La thèse du crime organisé n'est pas privilégiée par la police. «Ça ne fait pas partie des scénarios immédiats», a continué le porte-parole policier. 

Mme Hallé Tremblay était mystérieusement disparue de son domicile de Sainte-Julie, il y a deux semaines, sans toucher au petit-déjeuner que son conjoint lui avait préparé. Au retour de ce dernier après une partie de golf, vers 16h30, le repas était intact, mais Mme Hallé-Tremblay et son véhicule n'y étaient plus.

Le système de localisation par satellite de son véhicule, un Nissan Sentra 2015 de couleur grise, a révélé des déplacements dans les secteurs de Contrecoeur, Verchères et de Varennes, mais les recherches policières à ces endroits n'avaient rien donné. Il semble qu'elle n'utilisait pas fréquemment son véhicule.

Une transaction bancaire a été effectuée durant la première journée de sa disparition, mais il semble que la dame n'ait emporté aucun autre effet personnel.

Il s'agissait d'une femme pouvant parfois souffrir de confusion, mais elle n'est pas gravement malade, selon la police locale. Elle n'avait pas d'antécédents de disparition et on ne lui connaissait aucun problème de dépendance.

- Avec La Presse Canadienne

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer