Yellowknife: des restes humains découverts près d'une vieille autoroute

Un randonneur a découvert lundi soir des restes humains et des effets... (PHOTO ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

PHOTO ARCHIVES LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
Yellowknife

Un randonneur a découvert lundi soir des restes humains et des effets personnels dans les bois entourant une vieille autoroute à l'extérieur de Yellowknife, dans les Territoires-du-Nord-Ouest, a annoncé la GRC.

Mardi, la gendarme Elenore Sturko a affirmé que des analyses médico-légales seront requises pour confirmer l'identité de la dépouille. Elle a ajouté que la police avait plusieurs enquêtes ouvertes concernant des disparitions et qu'elle ne spéculerait pas sur une identité possible.

Cela n'a pas empêché la population et certains médias de faire des rapprochements avec la touriste japonaise Atsumi Yoshikubo, portée disparue à Yellowknife en octobre 2014 après qu'elle n'eut pas réglé la facture de sa chambre à l'Hôtel Explorer.

Quelques semaines plus tard, la GRC avait fait savoir que la femme de 45 ans avait planifié de disparaître dans la nature et qu'elle ne voulait visiblement pas être retrouvée. Les policiers avaient alors cessé les recherches et transféré l'affaire au bureau du coroner des Territoires du Nord-Ouest, où l'enquête est toujours ouverte.

Elenore Sturko a refusé de donner des détails sur les effets personnels retrouvés près d'un secteur nommé le sentier Ingraham, mais a souligné qu'ils aideraient les enquêteurs à identifier la dépouille.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer