Plus de 118 000$ récoltés pour les proches d'un enfant mort gelé

Le petit Elijah Marsh a réussi à se... (PHOTO LA PRESSE CANADIENNE)

Agrandir

Le petit Elijah Marsh a réussi à se glisser hors de l'immeuble d'habitation où il passait la nuit, vers 4 h jeudi matin, vêtu seulement d'un t-shirt, d'une couche-culotte et de bottes. Il a été retrouvé environ six heures plus tard dans une cour voisine, mais son décès a ensuite été constaté à l'hôpital.

PHOTO LA PRESSE CANADIENNE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

La Presse Canadienne
Toronto

La triste histoire du garçon de trois ans mort gelé après avoir erré dans les rues de Toronto par un temps glacial, jeudi à l'aube, continuait d'attirer la sympathie dans tout le pays, vendredi.

Le petit Elijah Marsh a réussi à se glisser hors de l'immeuble d'habitation où il passait la nuit, vers 4 h jeudi matin, vêtu seulement d'un t-shirt, d'une couche-culotte et de bottes. Il a été retrouvé environ six heures plus tard dans une cour voisine, mais son décès a ensuite été constaté à l'hôpital.

La nouvelle du décès du petit Elijah a bouleversé le Torontois Justin Kozuch, lui aussi père d'un enfant de trois ans. Tellement qu'il a lancé une campagne de financement sur le site Tilt.com afin de venir en aide à la famille du petit Elijah, notamment pour défrayer les funérailles. Vendredi après-midi, sa campagne avait permis de récolter plus de 118 000 $.

«Comme parent, on serait prêt à soulever mer et monde pour protéger son enfant», a-t-il dit.

Le Torontois de 36 ans, aussi père d'une fillette de neuf ans, s'est réjoui que sa campagne ait trouvé un écho «extraordinaire», et il a précisé que Tilt.com avait choisi d'annuler les frais de cartes de crédit pour tous les donateurs.

«La mort de cet enfant doit être terrible pour la famille et les amis d'Elijah, les nombreux membres des forces de l'ordre et de la communauté médicale de Toronto, de même que tous les Torontois qui ont participé aux recherches pour le retrouver, transmis le message de sa disparition ou prié pour son retour», écrit M. Kozuch sur le site de la campagne de souscription.

Certains donateurs ont aussi écrit un message après avoir contribué à la campagne. «J'ai le coeur brisé», a ainsi écrit Jennifer Yearwood. «C'est le moins que je puisse faire pour ce beau petit garçon, Elijah.»

«La générosité des gens dans un moment de tragédie est réconfortante», a ajouté Dawn MacDonald. «Que Dieu bénisse Elijah. Tu es maintenant auprès des anges, cher petit homme.»

Devant l'immeuble où le petit avait passé la nuit, on retrouvait vendredi un mémorial improvisé, composé de fleurs et de peluches. Quelqu'un avait même déposé un manteau d'hiver et un pantalon de neige.

Le député provincial de la circonscription, Mike Colle, a joint sa voix à celle du conseil scolaire local pour que la garderie fréquentée par le petit Elijah soit renommée en son nom.

Sur des images de caméras de surveillance, on voit le garçon pousser deux portes de l'immeuble où habite sa grand-mère, et sortir dans l'hiver polaire, jeudi à l'aube. Il faisait alors environ -20 degrés.

Des membres de la famille, qui ont alerté la police vers 7 h 30, ont raconté que le petit n'était plus dans l'appartement jeudi matin et que la porte d'entrée était ouverte. Des policiers ont alors patrouillé le quartier à pied, à cheval, en voiture et en hélicoptère. Deux des nombreux volontaires qui avaient pris part aux recherches ont finalement retrouvé le garçon, sans signes vitaux, vers 10 h, dans les recoins d'une cour d'un immeuble situé tout près de chez sa grand-mère.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer