Triple meurtre à Ottawa: nouvelles accusations contre Ian Bush

Ian Bush... (PHOTO TIRÉE DE TWITTER)

Agrandir

Ian Bush

PHOTO TIRÉE DE TWITTER

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
Ottawa

Le suspect de braquage de domicile et de vol survenu en décembre dernier à Ottawa n'a pas encore à affronter de chefs d'accusation de meurtre.

Comme prévu, Ian Bush, âgé de 59, a comparu au tribunal vendredi, au Palais de justice d'Ottawa, pour un dossier de tentative de meurtre, de vol avec voies de faits, de séquestration et d'entrée par effraction chez Ernest Côté, un ancien combattant âgé de 101 ans. M. Côté n'a pas été blessé lors du braquage.

Plusieurs médias d'Ottawa ont rapporté cette semaine qu'Ian Bush pourrait aussi être inculpé du meurtre du juge à la retraite Alban Garon, de son épouse Raymonde et de leur voisine, Marie-Claire Beniskos, commis en 2007.

Vendredi, des accusations supplémentaires ont été portées contre le suspect, mais à propos d'usage et de possession d'armes à feu lors du braquage chez M. Côté. Le tribunal a aussi appris qu'Ian Bush avait été jugé apte à subir son procès; il reviendra en cour le 6 mars.

Cependant, le Service de police d'Ottawa, qui n'a jusqu'ici aucunement lié M.Bush au triple meurtre d'il y a 8 ans, a laissé entendre que de nouvelles accusations pourraient être déposées plus tard en journée contre ce suspect. On en ignore la nature.

Le juge Garon, qui avait 77 ans au moment de sa mort, était originaire de Saint-Lambert-de-Lévis, près de Québec. Nommé juge en 1988, il a été juge en chef de la Cour canadienne de l'impôt de 2000 à 2004.

Les trois victimes ont été trouvées assassinées dans l'immeuble qu'elles habitaient, à Ottawa.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer