Femme enceinte poignardée: le père accusé du meurtre du bébé

Sofiane Ghazi... (Photo fournie par le SPVM)

Agrandir

Sofiane Ghazi

Photo fournie par le SPVM

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le père de famille toxicomane qui a poignardé sa conjointe enceinte de huit mois hier à Montréal-Nord a été formellement accusé cet après-midi du meurtre du bébé qu'elle portait.

Sofiane Ghazi avait été arrêté pour avoir poignardé à répétition la femme, notamment au niveau du ventre.

L'acte d'accusation déposé au palais de justice précise que Sofiane Ghazi a causé la mort de «Bébé Ghazi».

L'accusé, qui comparaissait par vidéoconférence, est demeuré pratiquement impassible. Il ne faisait que hocher la tête pour montrer qu'il comprenait, si bien que la juge lui a signifié qu'elle aimerait entendre sa voix aussi. «Oui, votre honneur», a-t-il laissé échapper. Il est demeuré détenu à ce stade des procédures.

L'homme est aussi accusé de tentative de meurtre sur sa conjointe, de lui avoir fait des menaces, de vol de voiture et d'un vol qualifié commis dans un dépanneur peu après l'agression sur la mère de famille.

Violence conjugale et crack

Le père de 37 ans est aussi accusé d'avoir brisé une série de conditions qui lui avaient été imposées le 28 juin, après sa plus récente arrestation dans un contexte de violence conjugale.

Il se serait alors engagé à ne pas se trouver chez sa conjointe sans le consentement de cette dernière et à ne pas la contacter sans son consentement.

Lors de ses derniers passages à la cour, l'accusé avait raconté ses graves problèmes de dépendance au crack et sa dépression.

Les enfants envoyés chez des proches

Selon le SPVM, les policiers avaient été appelés une première fois dimanche soir à l'appartement du couple. Sofiane Ghazi était absent lorsque les agents sont arrivés. Ils avaient tenté de convaincre la dame de quitter les lieux pour sa sécurité, mais celle-ci tenait à rester chez elle. Elle aurait toutefois envoyé ses deux jeunes enfants chez des proches.

Puis, peu après 2h du matin, le suspect serait revenu à l'appartement et aurait attaqué la femme. Il s'est enfui à nouveau mais a été arrêté quelques heures plus tard.




À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer