L'auteur jeunesse Maxime Roussy écope de 5 ans de prison

Maxime Roussy, photographié au palais de justice, le... (Photo Patrick Sanfaçon, ARCHIVES La Presse)

Agrandir

Maxime Roussy, photographié au palais de justice, le 7 mars 2016.

Photo Patrick Sanfaçon, ARCHIVES La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

L'auteur jeunesse Maxime Roussy a écopé vendredi d'une peine de cinq ans de prison pour avoir agressé sexuellement une de ses admiratrices, alors qu'elle était âgée de 12 à 16 ans. Aussi, les livres de l'auteur déchu, comme la série Pakkal et Le blogue de Namasté, ne seront plus vendus par les distributeurs.

Maxime Roussy avait été reconnu coupable en décembre dernier d'agression sexuelle armée, d'attouchements, de pornographie juvénile et de leurres par internet. La défense demandait une peine de 15 à 18 mois à purger dans une prison provinciale et une probation de trois ans, tandis que la Couronne suggérait une peine de six ans de pénitencier. La juge Dominique B. Joly a finalement penché en faveur de la Couronne en raison de la gravité des crimes pédophiliques de Maxime Roussy.

L'agresseur a rencontré la victime en 2005, quand elle avait 11 ans. Celle-ci était une lectrice passionnée de ses romans jeunesse. À 14 ans, elle a eu eu ses premiers contacts sexuels avec lui. Puis, jusqu'en 2011, Maxime Roussy a eu plusieurs relations sexuelles avec l'adolescente, dont certaines à caractère sadomasochiste.




publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer